noscript image

La machine du PSG relancée à Amiens

BeSoccer par BeSoccer @besoccer_com - 0 +13k

La machine du PSG relancée à Amiens

BeSoccer par BeSoccer @besoccer_com - 0 +13k

Le PSG s'envolera à Doha dimanche avec la satisfaction du devoir accompli à Amiens. Une victoire qui fait du bien la semaine de l'élimination en CDL.

Une victoire pour oublier Guingamp, c’est ce dont le PSG avait besoin. Pourtant, cela n’a pas été aussi simple pour les hommes de Thomas Tuchel, confrontés à une équipe d’Amiens qui faisait bloc et n’avait pas envie de voir son adversaire du soir jouer. Un scénario “à la Guingamp” commençait même à germer dans les esprits avant que les joueurs du club de la capitale aient réagi. Ils ont pu repartir d’Amiens avec un résultat plus représentatif des prestations du Paris Saint-Germain que cette élimination en Coupe de la Ligue.

La première période des Parisiens a été insipide, un peu à l’image de la défaite face aux Bretons en Coupe de la Ligue ce mercredi (1-2). Mais le schéma tactique mis en place par Christophe Pélissier ne les a pas aidés. Un bloc très bas avec seulement un seul de leur attaquant, Cheick Timite, dans le camp adverse. Alors que les Rouge et Bleu avaient du mal à trouver les espaces (seulement Draxler deux fois, Mbappé et Di Maria à une seule reprise ont trouvé le cadre en 45 minutes), ils n’ont pas su profiter de leurs rares occasions pour tuer le match.

Mais dès la seconde période, le déclic a eu lieu. D’abord aidé par un pénalty obtenu grâce une main d’Alexis Blin, Cavani a pu donner l’avantage aux siens sans trembler (0-1, 57è). Quelques minutes plus tard, c’est ensuite Draxler, sur une perte de balle d’un Amiénois, qui a trouvé l’Uruguayen qui s’est empressé de centrer sur Mbappé, lancé en pleine course, pour tromper le gardien et faire le break (0-2, 70è).

En forme, l’Allemand a été impliqué également sur le dernier but parisien : sur une passe en profondeur de Mbappé, il a éliminé deux joueurs d’Amiens avant de centrer sur Marquinhos qui l’a reprise de volée dans les 6 mètres (0-3). Sur les quatre tirs cadrés de la seconde période, trois donc ont trouvé les filets. Une efficacité qui a fait défaut sur les 45 premières minutes. Tuchel avait déclaré ce vendredi que ses joueurs ne se satisfont que de larges victoires, la mission a été accomplie avant de s’envoler ce dimanche à 11 heures pour Doha.

 

BeSoccer

BeSoccer

infos 52K RANK 1
vues 340M RANK 1
Plus de cet auteur

Follow BeSoccer on Facebook