noscript image

La migraine de Valverde

Pin Valverde ne trouve pas la solution avec les rotations. EFE
Valverde ne trouve pas la solution avec les rotations. EFE

La migraine de Valverde

Une fois de plus, Barcelone connaît un manque de profondeur dans son effectif pour pouvoir aborder au mieux toutes les compétitions. Le faux-pas face à Levante a mis ce problème en exergue.

Au final, le Levante-Barcelone aura été une leçon de morale, ayant tout de même un aspect de drame. Tout cela car le onze concocté par Valverde, un mélange de cadres et de nouveaux, n'a pas répondu présent. Les rotations constituent l'une des questions qui préoccupe le plus le 'Txingurri'.

Si les quelques mauvais moments passés la saison dernière, tous concentrés en Ligue des champions, lui ont appris quelque chose, c'est qu'il faut arriver au printemps les jambes bien frâiches. La fatigue est l'une des grandes raisons du cataclysme romain, comme l'ont reconnu plus tard les acteurs 'blaugrana' du match.

Ainsi, dès lors, malgré un maigre avantage en Liga sur ses poursuivants directs, Valverde a souhaité doser les efforts de chacun dans la compétition nationale.

Il a également tenté d'appliquer ce schéma en Coupe du Roi. Cela a évidemment fonctionné face à la Cultural Leonesa. Mais Levante a placé la barre plus haut et cela s'est ressenti. Le match a été relativement compliqué en défense pour deux purs produits du club, Chumi et Juan Miranda. L'équipe a finalement été une version expérimentale d'elle-même.

Coupée en deux, avec une défense friable et une attaque dont les membres manquaient d'unité, la formation catalane n'a pas été à son niveau habituel. Le but de Coutinho à cinq minutes de la fin du match est venu camoufler une sombre soirée, ayant rappelé que l'effectif catalan manquait de profondeur.

Seul Cillessen, impeccable sur plusieurs interventions, a été à la hauteur parmi les joueurs au temps de jeu moindre alignés. Il y a donc des doutes pour le futur du club.

Des hommes comme Messi, Luis Suárez, Jordi Alba, Piqué, Busquets ou Rakitic n'ont pas de relève évidente. Par ailleurs, la blessure de Rafinha et le départ de Munir viennent compliquer encore plus le turn-over, spécialement clé pour pouvoir soulever la Ligue des champions à nouveau.

Valverde se débarassera de ce casse-tête demain face à Eibar, puisqu'il disposera d'une grande partie de ses forces vives pour ce nouveau match de Liga... un casse-tête qu'il devra vite gérer à nouveau.

Akindélé Orimolade

Akindélé Orimolade

infos 7,047 RANK 4
vues 129M RANK 3
Plus de cet auteur

Follow BeSoccer on Facebook