noscript image
GooglePlay Logo AppStore Logo

La mise au point de Mauro Icardi

BeSoccer par BeSoccer @besoccerFR - 0 4,905

Pin La mise au point de Mauro Icardi. afp
La mise au point de Mauro Icardi. afp

La mise au point de Mauro Icardi

BeSoccer par BeSoccer @besoccerFR - 0 4,905

Désigné successeur d'Edinson Cavani, l'international argentin, Mauro Icardi, est de moins en moins en vu au sein du club de la capitale. L'arrivée de Moise Kean aurait peut-être tout chamboulé ?

L'attaquant, Mauro Icardi, a été recruté après avoir été prêté par l'Inter Milan au PSG. Son implication, son sens du but, avait été le facteur important de son transfert. Néanmoins, le buteur parisien peine cette saison à retrouver le chemin des filets, pire, se blesse et devient la doublure de celui qui était annoncé comme son remplaçant, Moise Kean. Tout juste remis de blessure, Icardi s'est confié lors d'une interview pour 'DAZN'.

"Je me suis rapidement adapté au groupe et aux compagnons. L'année dernière a été un peu une transition car ma femme a continué à vivre en Italie avec les enfants qui allaient à l'école. Nous ne savions pas si nous allions rester à à Paris parce que j'étais seulement prêté. Cela a pris un an, mais cette année nous avons décidé de tout déménager à Paris et de commencer une nouvelle vie ici. Je suis très content, je me suis bien intégré. Il y a un groupe uni dans le vestiaire"

L'attaquant parisien très critiqué pour son style de jeu, a tenu à se défendre : "En Italie, j’ai été beaucoup critiqué parce qu’on me reprochait de toucher très peu de fois le ballon. Mais pour être honnête, mon jeu a toujours été comme ça : rester dans l’ombre pour ensuite jaillir au bon moment. Aujourd’hui, avec la qualité de mes coéquipiers (au PSG), qui ont souvent la possession du ballon, je pense que je me dois d’être toujours prêt dans la surface pour être à l’affût au moment venu. En Italie, le jeu est très tactique et c’est à peu près la même chose en Ligue 1. Les équipes jouent souvent derrière et c’est difficile de marquer. Il faut donc trouver le bon moment pour marquer "

Avant de comparer le championnat italien, au championnat français : "Ce sont deux championnats très différents. En France, c’est quand même un peu moins tactique. Evidemment, nous sommes le PSG et les adversaires nous attendent, mais de manière générale, il n'y a pas beaucoup d’espaces pour jouer. C’est quelque chose que j'ai vécu en Italie. A l'Inter, nous étions dans la même situation, donc j'étais déjà habitué."

 

BeSoccer

BeSoccer

Infos 107K RANK 1
vues 787M RANK 1
Plus de cet auteur

Follow BeSoccer on Facebook