noscript image

Nouvelle épreuve du feu

Pin La couronne d'étoiles que souhaite Vinicius. AFP
La couronne d'étoiles que souhaite Vinicius. AFP

Nouvelle épreuve du feu

Vinicius berce le 'madridisme' d'illusion. L'arrivée de Solari lui a permis de franchir un cap du même type que celui qui l'a mené des gradins ou de la Castilla à devenir titulaire en équipe première.

Après s'être illustré en Liga et avoir joué un grand rôle en Coupe du Roi, la Ligue des champions se présente comme le véritable examen pour la pépite brésilienne. La compétition qui permet aux élus du ballon rond de rêver en grand, de rêver de la couronne d'étoiles.

Ils la veulent tous. Tous rêvent de la jouer la compétition européenne. Ils savent tous qu'elle représente l'Olympe du football mondial. Son hymne fait vibrer tous les fans de ballon rond. Pour toutes ces raisons, Vinicius souhaite également se distinguer en Ligue des champions.

Il a déjà goûté aux miels de la plus prestigieuse des compétitions continentales en jouant face au Viktoria Plzen et au CSKA. Mais les éliminatoires sont une autre affaire. Ils représentent l'heure de vérité sur l'horloge des opportunités, même s'il ne faut pas confondre désir avec pression ni rêve avec responsabilité. Ni oublier que Vinicius n'a que 18 ans.

Face à l'Ajax, l'attaquant 'merengue' devrait une nouvelle fois être titularisé. Ses performances font de lui un indéboulonnable de l'équipe aujourd'hui, même s'il a encore du travail à faire pour se montrer plus décisifChose qui, face à l'Ajax, sera clé pour éviter de rentrer à la maison plus tôt que prévu, face à une équipe hollandaise qui retrouve peu à peu de sa superbe d'antan.

Jusqu'ici, le numéro 28 a cumulé 1219 minutes officielles avec Madrid. Il présente un total de quatre buts et sept passes décisives. Son objectif est aujourd'hui de conjuguer ses étincelles dans le jeu à l'exigence requise en Ligue des champions.

Lors de son passage à Flamengo, il passait une épreuve similaire. En Libertadores, le tournoi équivalent de la C1 en Amérique du Sud, il marquait un doublé le jour de ses débuts face à Emelec. Deux buts en 23 minutes en commençant la rencontre sur le banc qui l'ont fait avancer à pas de géant et lui ont ouvert plus d'une porte. Avant cela, chez la soeur cadette de la compétition précédemment citée (Sudamericana), il avait également trouvé le chemin des filets à ses débuts, avec un but face à Palestino juste après être entré sur le terrain.

Akindélé Orimolade

Akindélé Orimolade

infos 6,667 RANK 4
vues 119M RANK 3
Plus de cet auteur

Follow BeSoccer on Facebook