noscript image
GooglePlay Logo AppStore Logo

Lacazette et les 'Gunners' se révoltent

BeSoccer par BeSoccer @besoccer_com - 0 3,186

Pin Lacazette, auteur du but à la 22ème minute. Goal
Lacazette, auteur du but à la 22ème minute. Goal

Lacazette et les 'Gunners' se révoltent

BeSoccer par BeSoccer @besoccer_com - 0 3,186

Arsenal a gagné son premier match de l'année 2018 en écrasant Crystal Palace à l'Emirates Stadium (4-1), ce samedi.

Il aura donc fallu attendre le 20ème jour du mois pour voir Arsenal décrocher une première victoire dans cette nouvelle année. Dans un pays où cette période est un marathon, et surtout dans un club de cette envergure, ce passage à vide a été une éternité. Après quatre matches sans succès, les hommes d'Arsène Wenger ont réparé l'anomalie en signant une prestation aboutie contre une équipe de Crystal Palace très faible.

Cette affiche aux airs de Frenchies n'a pas mis longtemps à se décanter. Arsenal a trouvé la solution dès les premières minutes sur corner, avec une tête victorieuse de Monreal à la réception d'un ballon bien botté par Xhaka (1-0, 6e). Le latéral espagnol a rapidement troqué son costume de buteur pour reprendre celui du passeur. Après un déboulé côté gauche, c'est lui qui a offert le but du break à Iiwobi quatre petites minutes plus tard (2-0, 10e). Et son festival ne s'est pas arrêté là. Dans la foulée, le défenseur gauche des 'Gunners' distillait une nouvelle galette pour Koscielny, resté aux avant-postes et opportuniste pour le troisième but au terme d'un nouveau corner (3-0, 13e).

Le scénario de ce match a donc permis aux Gunners de passer une fin d'après-midi tranquille. Crystal Palace, qui a affiché des largesses défensives rédhibitoires à ce niveau, avait déjà la tête dans le seau au bout d'un quart d'heure. Ce début de match a été salvateur pour Arsenal, donc, mais aussi pour Alexandre Lacazette, dont la situation commençait à devenir préoccupante. L'ancien Lyonnais n'avait plus trouvé le chemin des filets depuis 641 minutes en Premier League. Il a repris ses bonnes habitudes en concluant du plat du pied un superbe mouvement collectif, magnifié par une talonnade en pleine course de Mesut Özil (4-0, 22e).

Arsenal a logiquement levé le pied pour gérer cet avantage jusqu'à la pause. Crystal Palace est même parvenu à resserer les boulons pour limiter la casse dans la suite de cette rencontre. Arsenal n'a pas pu alourdir le score et ce sont mêmes les visiteurs qui ont sauvé l'honneur sur une très belle reprise en pivot de Milivojevic (4-1, 78e). Sans conséquence pour une équipe d'Arsenal appliquée. Le contrat est rempli. Mais cette embellie appelle une confirmation. 

BeSoccer

BeSoccer

infos 77K RANK 1
vues 567M RANK 1
Plus de cet auteur

Follow BeSoccer on Facebook