Le Bayern s'est fait peur

BeSoccer par BeSoccer @besoccer_com - 1 6,253

Pin Franck Ribery, Bayern Munich. GOAL
Franck Ribery, Bayern Munich. GOAL

Le Bayern s'est fait peur

BeSoccer par BeSoccer @besoccer_com - 1 6,253

Le Bayern Munich s'est imposé dans la douleur à Leverkusen (1-3), ce vendredi, pour son premier match de l'année. Franck Ribéry a marqué.

Pour sa première sortie de l'année, le Bayern Munich se serait bien passé de ce scénario stressant. Mais le champion d'Allemagne en a pris l'habitude, finalement. En déplacement à Leverkusen, un outisder bien calé à la quatrième place de la Bundesliga, les hommes de Jupp Heynckes ont rempli leur contrat.

Ribéry avait des jambes

Après une première demi-heure assez calme, les coéquipiers d'un Franck Ribéry titulaire sont montés en puissance progressivement. Vidal a contraint Leno à s'employer sur une frappe lourde (26e), et Javi Martinez a débloqué la situation sur un but opportuniste après un cafouillage sur un corner (0-1, 32e). En fin de première période, Leverkusen a frôlé la correctionnelle mais Arjen Robben a été contré in extremis sur sa "spéciale" (44e).

Au retour des vestiaires, le Bayern a continué à attaquer, mais il s'est aussi exposé, et il s'en est fallu à quelques centimètres pour que Bailey n'égalise sur une superbe action en solitaire conclue par une frappe sur la barre (55e). Avant cela, Thomas Müller avait manqué une énorme opportunité pour les Bavarois (52e). Mais le Bayern a logiquement pris son envol sur un but de Franck Ribéry dans le plus pur style du Français. Décalé par James Rodriguez, le numéro 7 a repiqué dans la surface avant de déclencher un tir imparable (0-2, 59e). Remplacé par Sandro Wagner, qui faisait sa première apparition, l'ex-international français a rendu une belle copie.

Le Bayern a plutôt bien géré jusqu'à l'entame du dernier quart d'heure, où Leverkusen a mis le pied sur l'accélérateur. Kevin Volland a relancé son équipe après un petit festival (1-2, 74e) et les locaux se sont procurés plusieurs situations chaudes, sans conséquence. C'est finalement James Rodriguez qui a conclu son bon match en marquant sur une frappe délicieuse à l'entrée de la surface (1-3, 90e+1). Victoire précieuse pour le Bayern qui reprend sa marche en avant. 

 

BeSoccer

BeSoccer

infos 40K RANK 1
vues 221M RANK 1
Plus de cet auteur
Utilisation des cookies: We use our own and third party "cookies" to improve our services, develop statistical analysis, analyse browsing habits and create interest groups. This allows us to customise the content we offer and show related advertising to your preferences. We also share this browsing analysis and interest groups with third parties. To continue browsing, please accept its use. Plus d'info et modification des paramètres Accepter

Follow BeSoccer on Facebook