noscript image
GooglePlay Logo AppStore Logo

Le Graët : "Il n'y a pas de racisme dans le football"

BeSoccer par BeSoccer @besoccer_com - 0 2,292

Pin Noel Le Graët indique qu'il n'y a pas de racisme dans le foot. GOAL
Noel Le Graët indique qu'il n'y a pas de racisme dans le foot. GOAL

Le Graët : "Il n'y a pas de racisme dans le football"

BeSoccer par BeSoccer @besoccer_com - 0 2,292

Le président de la FFF a répondu aux affirmations de Neymar qui a été expulsé lors du match de dimanche contre Marseille.

Le président de la Fédération française de football, Noel Le Graët, a suggéré que le racisme n'existait pas dans le football, suite aux accusations de Neymar contre le défenseur de l'OM, Alvaro Gonzalez. Neymar a été expulsé à l'issue de la défaite 1-0 du PSG à Marseille dimanche, qui s'est terminée par une bagarre entre les deux équipes qui a vu la star brésilienne frapper Gonzalez à l'arrière de la tête. En quittant le terrain, Neymar a accusé Gonzalez d'avoir fait des commentaires racistes et, après le match, a envoyé un message sur les réseaux sociaux indiquant qu'il n'avait aucun remords pour ses actions.

Neymar s'est excusé plus tard pour sa réaction face à Alvaro Gonzalez, affirmant qu'il "avait agi comme un imbécile", mais l'incident a encore une fois mis la question du racisme dans le football sous les feux des projecteurs. Dans une interview accordée à BFM Business, Noël Le Graët a donné sa réaction suite aux événements de dimanche, affirmant que le problème du racisme dans le football était exagéré tout en citant le fait que les fans applaudissent les joueurs noirs qui marquent un but comme preuve.

"Nous déplorons le comportement des joueurs"

"Lorsqu'un joueur noir marque un but, tout le stade est debout", a déclaré Le Graet. "Ce phénomène de racisme dans le sport, et dans le football en particulier, n'existe pas du tout ou existe à peine".  Le Graët a poursuivi en exprimant sa déception concernant la rencontre PSG-Marseille, qui a vu cinq joueurs au total se voir remettre des cartons rouges à la suite d'une bagarre en fin de match. "C'est un match que toute la France attendait", a poursuivi Le président de la FFF. "Ça s'est mal passé. Le comportement des joueurs n'a pas été exemplaire. Nous le déplorons. C'est dommage. Ils n'ont pas pu garder leur sang-froid, ni donner le spectacle auquel on s'attendait".

Les propos de Noël Le Graët ce mardi n'étaient pas la première fois qu'il faisait des remarques controversées, le président de la FFF ayant précédemment suggéré que le PSG s'améliorerait en Ligue des champions avec une approche "plus française". Le dirigeant de 78 ans a également suggéré en septembre 2019 que les matches de Ligue 1 ne devraient pas être arrêtés pour des chants homophobes, mais uniquement pour des incidents de racisme.

Dans un communiqué publié lundi par l'Olympique de Marseille, le club a fermement démenti qu'Alvaro Gonzalez était coupable de racisme. "Alvaro Gonzalez n'est pas raciste, comme il l'a montré à travers son comportement quotidien depuis son arrivée au club, et comme ses coéquipiers l'ont déjà confirmé", indique le communiqué. "Le club reste à la disposition du comité de discipline pour coopérer pleinement à l'enquête sur tous les événements survenus pendant le match, et les 24 heures qui ont suivi."

BeSoccer

BeSoccer

infos 102K RANK 1
vues 758M RANK 1
Plus de cet auteur

Follow BeSoccer on Facebook