noscript image

Les 10 moments qui ont marqué l'année 2018

Les 10 moments qui ont marqué l'année 2018

Lisa Houdeville par Lisa Houdeville @hdv_lisa - 1 +81k

Soyons honnêtes, il y en a bien plus que dix, mais il nous aura fallu faire un choix. Des débuts de la VAR au sacre de l'équipe de France de football à la Coupe du monde de Russie, revivez avec nous les moments qui ont marqué l'année 2018 dans le monde du football.

1. L'année de la VAR

L'arbitrage vidéo fut sans aucun doute l'un des acteurs principaux de l'année 2018. La VAR, expérimentée dans certaines compétitions de l'année 2017, est devenue plus officielle que jamais lors de son utilisation pendant la Coupe du monde de Russie.

Malgré certaines polémiques inévitables, elle s'est montré être un outil important et indispensable dans les grands rendez-vous. À tel point que l'UEFA, qui avait refusé de la mettre en place en Ligue des champions, a changé d'avis il y a quelques semaines. Celle-ci fera son apparition dès les huitièmes de finale en février 2019.

2. Cristiano Ronaldo, victoire puis départ

"Ce fut merveilleux de jouer pour le Real Madrid." Une phrase, neuf mots (huit en espagnol), et le monde du football retenait son souffle. Cristiano Ronaldo annonçait face aux médias, quelques secondes après le coup de sifflet final de la finale de Ligue des champions remportée par le Real Madrid, qu'il quitterait le club qui a fait de lui l'un des meilleurs joueurs de l'histoire. 

Après plusieurs semaines de rumeurs et un Mondial, la Juventus Turin annonçait avoir conclu un accord de 105 millions d'euros avec le Real Madrid pour le transfert du quintuple Ballon d'Or portugais. De quoi tourner l'une des pages les plus importantes de l'histoire du football. Le joueur, après avoir remporté une finale incroyable contre Liverpool, décidait de vivre une nouvelle aventure, quelques jours après l'annonce du départ de Zinédine Zidane. 

3. La décision d'Antoine Griezmann

"He decidido quedarme." Antoine Griezmann s'est attiré les foudres de bien des personnes avec un documentaire publié quelques jours avant le début de la Coupe du monde. Le joueur, déjà en Russie avec l'équipe de France, laissait toujours planer le doute sur son avenir : Barcelone ou Atlético ?

Après plusieurs mois de rumeurs incessantes, il semblait que le Petit Prince quitterait l'Atlético Madrid pour de bon pour rejoindre le Camp Nou, affirmant qu'il donnerait sa décision avant le Mondial. Dans un documentaire digne de Lebron James et des États-Unis, il annonçait qu'il resterait à l'Atlético Madrid, déclenchant la fureur des supporters catalans. 

4. La deuxième étoile pour l'équipe de France

La Coupe du monde de Russie a laissé de nombreux souvenirs, mais celui dont tout le monde se rappellera sera le sacre ultime. Après une grande finale entre la France et la Croatie de Modric, après avoir fait tomber l'Argentine de Messi, l'Uruguay de Suarez ou la Belgique de Hazard, la France devenait championne du monde.

Une équipe de France jeune et pleine d'avenir qui décrochait sa deuxième étoile. Un Mondial qui propulsera Kylian Mbappé sur la scène internationale. Meilleur jeune de la compétition et buteur lors de la finale, le joueur sera considéré à partir de là comme l'un des meilleurs du monde. Une compétition qui l'aidera à terminer quatrième du Ballon d'Or, derrière son compatriote Antoine Griezmann, qui aura porté son équipe sur ses épaules lors des derniers matches du Mondial de Russie.

5. Neymar, la risée de la planète

Neymar n'aura pas eu une année facile. Après son arrivée au Paris Saint-Germain et une bonne première partie de saison, le Brésilien se blesse avant le huitième de finale retour de Ligue des champions contre le Real Madrid, ne pouvant pas aider son équipe à éviter l'élimination. Le joueur retourne au Brésil pour se faire opérer, synonyme de fin de saison en France. L'objectif ? Être prêt pour le Mondial avec le Brésil, alors que sa sélection est l'une des favorites.

Il sera présent... Oui mais. Le joueur du PSG sera tourné en ridicule pour ses nombreuses chutes exagérées lors de la compétition, se roulant par terre. Neymar devient une blague, et les vidéos parodiques se multiplient sur les réseaux. Le Brésil sera éliminé en quart de finale contre la Belgique, et Neymar mettra du temps avant de nettoyer son image.

6. Les deux licenciements de Lopetegui

Si l'Espagne est éliminée dès les huitièmes de finale du Mondial, certains pensent que c'est en raison du cas Julen Lopetegui. Deux joueurs avant le début de la compétition, le Real Madrid, qui vient juste de perdre Zidane, annonce que Lopetegui prendra la relève après le Mondial. Une chose qui ne plaira pas à la fédération espagnole, qui décide de le virer aussitôt, et de nommer Hierro pour la Coupe du monde.

Arrivé à Madrid, Lopetegui reprend le flambeau de Zidane. Mais Julen Lopetegui n'est pas Zinédine Zidane... L'entraîneur aura du mal à faire oublier Cristiano Ronaldo, et multiplie les défaites avec son équipe, au point d'enregister la pire période de l'histoire du club sans marquer de buts. Après une claque contre le FC Barcelone (5-1), Lopetegui est limogé par Florentino Perez et laisse sa place à Solari dès le mois d'octobre. 

7. La naissance de la Ligue des Nations

Le monde a douté, mais la compétition a bien été lancée après la Coupe du monde. Le but de l'UEFA était d'effacer les matches amicaux sans enjeux en créant une compétition pour permettre aux équipes du même niveau de s'affronter. Divisée en 4 ligues, la compétition offrira un Final Four à la fin de l'année 2019.

8. La fin de la puissance allemande

Le 16 juin, le champion du monde en titre est éliminé de la Coupe du monde de Russie dès la phase de poules, vaincu sans pouvoir rien faire contre la Corée du Sud, qui réalise l'exploit malgré son élimination à elle aussi.

Cela marque la fin du règne de l'Allemagne dans le monde. Quatre mois plus tard, l'Allemagne n'a pas réussi à se remettre de son élimination de la Coupe du monde, et s'est fait éliminer de la première division de la Ligue des Nations, ne remportant pas un seul match contre la France et les Pays-Bas. Joachim Löw semble proche de la fin, et la Mannschaft a besoin de se renouveler à tous les niveaux.

9. Je m'appelle Luka

Tout le monde se rappellera de cette année 2018 comme l'année lors de laquelle le Ballon d'Or fut remporter par un autre joueur que Lionel Messi ou Cristiano Ronaldo. Luka Modric, après une année extraordinaire en sélection comme en club, met fin aux dix ans de règne des quintuples Ballon d'Or portugais et argentins.

Luka Modric remporte tous les trophées individuels de l'année, en passant du Meilleur joueur de la Coupe du monde, au joueur de l'UEFA, jusqu'au The Best de la FIFA et au Ballon d'Or 2018.

10. River, champion polémique de la Copa Libertadores

L'une des polémiques les plus importantes de l'année dans le football. Après un match nul lors de la rencontre aller de la finale de la Copa Libertadores entre les deux équipes de Buenos Aires, le Boca Juniors et le River Plate, tout ira dans le mur. À leur arrivée au stade rival pour le match nul, les joueurs seront agressés par les supporters, leur bus caillassé, certains joueurs blessés. 

Le match sera reporté au jour suivant, puis reporté tout court. Après une décision de la CONMEBOL, le match retour n'aura pas lieu en Argentine, mais à Madrid, au Santiago Bernabeu. Un match lors duquel le River Plate deviendra le vainqueur de la "Ligue des champions" d'Amérique du Sud, presque un mois après la date initialement prévue. 

Lisa Houdeville

Lisa Houdeville

infos 8,246 RANK 3
vues 120M RANK 2
Plus de cet auteur

Follow BeSoccer on Facebook