noscript image
GooglePlay Logo AppStore Logo

Les Australiens réclament le banni Cahill face au Pérou

BeSoccer par BeSoccer @besoccer_com - 0 3,017

Pin Cahill, vivement sollicité. AFP
Cahill, vivement sollicité. AFP

Les Australiens réclament le banni Cahill face au Pérou

BeSoccer par BeSoccer @besoccer_com - 0 3,017

Il est temps pour Tim ! Le sélectionneur de l'Australie Bert van Marwijk doit composer avec une pression croissante au pays pour faire jouer son attaquant historique Tim Cahill pour le dernier match, décisif, des 'Socceroos' au Mondial 2018.

Les Océaniens peuvent encore espérer se qualifier pour les 8es de finale à la différence de but s'ils battent le Pérou mardi et que le Danemark perd dans le même temps contre la France.

Pour que le scénario s'écrive dans son sens, l'Australie a désigné son héros: Cahill, le meilleur buteur de la sélection (50 buts en 106 capes) qui a vu les deux premières rencontres depuis le banc.

"Van Marwijk continue de snober inexplicablement le plus grand joueur de l'histoire de l'Australie, et son meilleur buteur", a écrit le 'Sydney Daily Telegraph'. L'opinion "pousse" pour aligner Cahill avec le jeune Daniel Arzani face aux 'Incas'.

"Est-ce que le coach des 'Socceroos' sait à quoi ressemble Tim Cahill ?", s'est exprimé sur Twitter l'ancien ailier des 'Wallabie's, Lote Tuqiri, se joignant aux nombreux messages sur les réseaux sociaux réclamant la titularisation du quasi-quadra (38 ans).

"Je ne suis pas sûr de ce qu'il se passera mardi", a tempéré vendredi le défenseur Mark Milligan. "Mais je sais que si Timmy est appelé, il sera plus que prêt."

"Ce n'est pas une décision qui est la nôtre. Nous nous soutenons entre nous, nous savons ce qu'il fera quand il aura sa chance, mais ce n'est pas à nous de décider", a-t-il poursuivi.

Cahill avait inscrit un but lors de la dernière victoire des 'Socceroos' en Coupe du monde, en 2010 contre la Serbie (2-1). S'il venait à trouver les filets en Russie, il rejoindrait le club très select des joueurs à avoir marqué lors de quatre Coupes du monde consécutives, aux côtés de Pelé et Cristiano Ronaldo.

"Je suis sûr qu'il est frustré de ne pas avoir eu sa chance, mais l'aide qu'il apporte aux joueurs est incroyable", a rajouté Milligan.

BeSoccer

BeSoccer

Infos 97K RANK 1
vues 708M RANK 1
Plus de cet auteur

Follow BeSoccer on Facebook