noscript image
GooglePlay Logo AppStore Logo

Les héros ne gagnent pas toujours

Pin Les héros ne gagnent pas toujours. EFE/Juanjo Martín
Les héros ne gagnent pas toujours. EFE/Juanjo Martín

Les héros ne gagnent pas toujours

L'Atlético a du attendre longtemps pour faire céder la défense d'Osasuna, valeureuse mais limitée. Ce n'est pourtant pas faute d'avoir essayer, mais les Colchoneros ont longtemps buté sur un Herrera en état de grâce.

Oui l'Atlético a gagné. Oui, l'Atlético a fait le jeu, et oui, l'Atlético est 4ème de Liga ce soir. 

Mais, pourtant, rien n'a été facile pour les Colchoneros. La faute à un Sergio Herrera des grands soirs, qui a longtemps retardé l'impossible et permettait à son club de revenir à la mi-temps en tenant en respect l'adversaire madrilène. 

Lemar et Saul butaient sur Herrera à la 26ème, puis Joao Félix par deux fois juste avant la pause, et Partey également se cassaient les dents sur l'incroyable gardien d'Osasuna. 

Et puis, ce qui devait arriver arriva, avec les buts, en 8 minutes, de Morata servi par Trippier et de Saul, à la 75ème. Et cette fois-ci, l'acrobatique gardien ne pouvait pas sauver encore les siens. 

C'est uste assez pour remporter la victoire, la 7ème de la saison pour l'Atlético, et pour ne pas être trop détâché du trio de tête. Voilà ce que peut se dire Simeone.

Pensée énorme pour Sergio Herrera, dont le travail n'a pas payé, mais qui prouve encore une fois que tous les grands joueurs ne jouent pas forcément dans les plus grands clubs, et que parfois, on peut, même si c'est pendant peu de temps, se dresser, seul contre tous, et capter la lumière. 

 

Ruben Partouche

Ruben Partouche

infos 244 RANK 21
vues 5M RANK 19
Plus de cet auteur

Follow BeSoccer on Facebook