noscript image
GooglePlay Logo AppStore Logo

À défaut de lancer sa saison, l'AS Monaco s'enfonce à Reims

BeSoccer par BeSoccer @besoccer_com - 0 4,005

Pin Monaco a de nouveau concédé la défaite. Goal
Monaco a de nouveau concédé la défaite. Goal

À défaut de lancer sa saison, l'AS Monaco s'enfonce à Reims

BeSoccer par BeSoccer @besoccer_com - 0 4,005

Pointant à une inquiétante 19ème place au classement, l'AS Monaco de Thierry Henry s'est de nouveau inclinée face à Reims (1-0) ce samedi soir.

En difficulté pendant plusieurs semaines après un début de saison pourtant encourageant, le Stade de Reims s'est relancé lors de la journée précédente en allant l'emporter de manière méritée sur la pelouse du Stade Rennais (0-2). Ce samedi soir, le promu recevait une autre équipe en méforme à Auguste Delaune puisque c'est l'AS Monaco de Thierry Henry, 19ème au coup d'envoi, qui se présentait. 

Pour cette rencontre d'ores et déjà décisive pour les visiteurs qui, même en cas de succès, n'auraient pu sortir de la zone de relégation au terme de cette 12ème journée, Thierry Henry avait décidé de se priver de Radamel Falcao en attaque, faisant confiance à la vivacité des jeunes Moussa Sylla et Sofiane Diop. Rencontre ouverte en perspective dans ce match entre deux formations de deuxième partie de tableau. 

Monaco brouillon, Reims efficace et récompensé

Promu en Ligue 1 cette saison, le Stade de Reims commencait la rencontre avec de meilleures intentions que son adversaire du soir en mettant plus d'impact dans les duels et en étant surtout très bien organisé. Ainsi, malgré une possession de balle à l'avantage du club du Rocher, ce sont bien les Rémoins qui prenaient les devants par le biais de Mathieu Cafaro, servi à la limite du hors-jeu et qui enroulait de manière inspirée sa frappe du pied droit pour tromper Diego Benaglio à la 23ème minute de jeu. Après vérification du VAR, l'ouverture du score était finalement validée. 1-0 pour les locaux. 

Mécontent du match produit par sa formation, Thierry Henry n'attendait pas une seule minute après la pause pour effectuer deux changements. En effet, dès le retour des vestiaires, Radamel Falcao et Judilson Pelé prenaient les places de Moussa Sylla et Youri Tielemans. 

​Les changements de Thierry Henry ne suffisent pas 

Quatre minutes plus tard, le ratisseur principal du Stade de Reims en la personne de l'ancien joueur de l'Olympique de Marseille Alaixys Romao était expulsé par l'arbitre du soir pour un acte vraisemblablement involontaire. Une décision sévère de la part de M. Ben El Hadj, qui redonnait toutefois un peu d'espoir aux joueurs de l'AS Monaco. Toutefois, rien ou presque n'était à se mettre sous la dent en début de seconde période.

À la 71ème minute, un peu plus de 25 minutes après son entrée en jeu, le jeune Pelé était à son tour exclu pour un second avertissement... En fin de rencontre, l'AS Monaco semblait dépassée et ne faisait preuve d'aucune révolte, à l'image de ses dernières sorties. Ainsi, le score n'évoluait plus et les visiteurs voyaient leur situation déjà inquiétante s'assombrir, d'autant que l'electrochoc du changement d'entraîneur n'a aucunement fonctionné. 

BeSoccer

BeSoccer

Infos 97K RANK 1
vues 710M RANK 1
Plus de cet auteur

Follow BeSoccer on Facebook