noscript image

Guingamp avait des doutes sur l'intégrité de Caen-Angers

BeSoccer par BeSoccer @besoccer_com - 0 1,071

Pin Guingamp avait des doutes sur l'intégrité de Caen-Angers. Goal
Guingamp avait des doutes sur l'intégrité de Caen-Angers. Goal

Guingamp avait des doutes sur l'intégrité de Caen-Angers

BeSoccer par BeSoccer @besoccer_com - 0 1,071

Le président guingampais, Bertrand Desplats, avait prévenu la Ligue avant la tenue de la rencontre en raison de doutes sur l'intégrité du match.

Le président de l'En Avant Guingamp, Bertrand Desplats, avait alerté la Ligue de Football Professionnel (LFP) en amont du match entre Caen et Angers, ce samedi. Une précaution prise à la suite de rumeurs faisant état d'un possible arrangement entre les deux équipes dans ce match très important dans la course au maintien pour les Normands.

"Mon joueur m'a dit des choses qui m'ont paru étranges donc j'ai alerté la Ligue, l'autorité de tutelle dont un des rôles et de s'assurer de l'équité sportive, et en particulier en cette fin de saison, a fait savoir Bertrand Desplats. J'ai été respectueux des institutions et je pense que tous les présidents devraient le faire. Je n'ai dénoncé personne, je n'ai accusé personne. Je répondrai aux questions de la commission car j'ai vu qu'un enquêteur avait été nommé. C'est aussi simple que cela. Je n'ai voulu mettre la pression sur personne. Je suis juste un lanceur d'alerte."

"Le Stade Malherbe Caen déplore ces jeux de coulisse"

Des rumeurs qui seraient venues d'un joueur de Guingamp, qui en aurait discuté avec certains de ses adversaires. Le délégué de la rencontre et les deux clubs ont été prévenus de la situation par la Ligue avant la tenue du match.

"Le Stade Malherbe Caen déplore ces jeux de coulisse, dont il se passerait volontiers, pour se focaliser sur les moyens à mettre en œuvre et continuer de se battre pour son maintien en Ligue 1 Conforama dans cette fin de saison", a pour sa part réagi la lanterne rouge du championnat dans un communiqué.

Caen s'est finalement incliné devant Angers, qui semble désormais sauvé. Les Normands sont engagés dans une lutte serrée pour le maintien, ou du moins la place de barragiste, avec Guingamp, mais aussi Dijon. Les trois équipes se tiennent en deux points à six journées de la fin du championnat. Guingamp et Caen se retrouveront lors la 35e journée au Roudourou, le samedi 4 mai prochain dans un match qui s'annonce décisif.

Le 13 mai 2014, un match de Ligue 2 entre Caen et Nîmes avait conduit à la condamnation de sept personnes en septembre dernier - dont l'ancien président de Caen, Jean-François Fortin - pour tentative d'arrangement de matches. Cette saison-là, Caen avait été promu en Ligue 1, tandis que Nîmes avait assuré son maintien en fin de saison.

BeSoccer

BeSoccer

infos 60K RANK 1
vues 409M RANK 1
Plus de cet auteur

Follow BeSoccer on Facebook