noscript image
GooglePlay Logo AppStore Logo

Monaco incapable de battre Montpellier

BeSoccer par BeSoccer @besoccerFR - 0 2,430

Pin Monaco incapable de battre Montpellier. AFP
Monaco incapable de battre Montpellier. AFP

Monaco incapable de battre Montpellier

BeSoccer par BeSoccer @besoccerFR - 0 2,430

Monaco, en supériorité numérique durant plus de 70 minutes, n'est pas parvenu à battre un courageux Montpellier (1-1) dimanche après-midi en Ligue 1 au stade Louis-II, et voit le wagon européen s'éloigner progressivement. 

Après onze points acquis en sept matches, Monaco, qui a pris un seul point sur six possibles lors des deux dernières journées, commence à rentrer dans le rang. Pire, l'équipe de la Principauté a montré que ses difficultés à marquer dans le jeu devenaient criantes.

Contre Montpellier, qui a passé son temps à bien défendre à onze comme à dix, les hommes de Niko Kovac ont été trop imprécis pour croire à la victoire, devant le Prince Albert, venu au stade pour la première fois de la saison.

Même si Monaco a rapidement mis la main sur la rencontre, sa maîtrise a été facilitée par l'exclusion de Teji Savanier, après sa spectaculaire mais non intentionnelle faute sur Florentino Luis (19e).

Dès lors, l'équipe de Pascal Baills, entraîneur-adjoint de Michel Der Zakarian, resté à Montpellier après avoir été testé positif au Covid-19, s'est appliquée à bien défendre en 5-3-1, avec le seul Andy Delort devant. Lequel sera remplacé à la pause par le rapide Stephy Mavididi afin de tenter de contrer.

Kovac, lui, a misé sur la subtilité technique de Stevan Jovetic en remplacement de l'Allemand Kevin Volland, auteur d'une première période plutôt terne. Car avant la pause, Monaco a trop rarement pris en défaut la défense héraultaise, menée par Vitorino Hilton, tout en maîtrise à 43 ans.

Wissam Ben Yedder a bien marqué un but, mais refusé pour hors-jeu (25e). Aurélien Tchouameni (17e, 27e) et Gelson Martins (3e et 37e), eux, ont manqué de spontanéité.

Après la pause Monaco a donc continué à pousser. Mais trop sûrs d'eux, les hommes de Kovac ont fauté. Battu dans son duel, Djibril Sidibé a permis à l'Anglais Mavididi de réussir ce qui avait été prévu à la pause. Au terme de sa chevauchée en contre, l'ex-Dijonnais a battu Benjamin Lecomte en force (0-1, 51e).

C'en était trop pour l'entraîneur croate qui sortait Sidibé, Tchouameni et Florentino Luis (58e). Avec Cesc Fabregas, Willem Geubbels et Caio Henrique, véritable latéral gauche, l'équipe monégasque avait une demi-heure pour inscrire deux buts.

Elle n'a pu qu'effectuer la moitié du chemin. Et encore grâce à un penalty que le dribbleur portugais Gelson Martins a obtenu et Ben Yedder a transformé en force du droit (1-1, 70e). Malgré un empilement d'attaquants en fin de match, les Azuréens n'ont pas su marquer dans le jeu. Comme souvent cette saison...

BeSoccer

BeSoccer

Infos 107K RANK 1
vues 789M RANK 1
Plus de cet auteur

Follow BeSoccer on Facebook