noscript image
GooglePlay Logo AppStore Logo

Montpellier coince devant Metz

BeSoccer par BeSoccer @besoccer_com - 0 1,286

Pin Montpellier coince devant Metz
Montpellier coince devant Metz

Montpellier coince devant Metz

BeSoccer par BeSoccer @besoccer_com - 0 1,286

Montpellier, incapable de réagir après sa double désillusion en Coupe de France et en championnat, a concédé le nul (1-1) à la Mosson devant Metz, en plein renouveau, mercredi lors de la 23e journée de Ligue 1.

L'équipe de Michel Der Zakarian, quelque peu émoussée, a pourtant mené jusqu'à dix minutes de la fin grâce à un but du milieu de terrain Téji Savanier (13e), avant que le milieu messin Farid Boulaya, entré en jeu, n'égalise (80e) au bout d'une rencontre ouverte.

Troisième faux-pas consécutif pour Montpellier, après l'élimination en Coupe de France contre Belfort, trois divisions au-dessous, et la gifle contre le PSG (5-0) en L1.

Montpellier préserve malgré tout la cinquième place, mais perd du terrain sur Lille (quatrième), vainqueur mardi face à Rennes et qui occupe pour l'instant la dernière place qualificative pour l'Europe.

Metz (16e) va bien. Le promu lorrain enchaîne un sixième match sans défaite et s'éloigne sérieusement de la zone de relégation, pour compter six points d'avance sur le nouveau barragiste, Nîmes.

Auteur d'un bon début de match, marqué par deux reprises de volée de Florent Mollet (1re) et Laborde (4e), Montpellier a pris l'avantage grâce à une magnifique frappe de 20 mètres de Savanier, auteur de son quatrième but de la saison.

Face à des Messins habiles en contre, l'équipe de Der Zakarian a été sauvée par son gardien Geronimo Rulli. Le portier argentin, prêté par la Real Sociedad, a stoppé un penalty de l'attaquant sénégalais Habib Diallo qu'il avait lui-même provoqué. Juste avant la pause (45e+1), il a repoussé une frappe puissante du milieu ivoirien Habib Maïga.

A défaut d'afficher sa maîtrise collective, le MHSC a eu l'occasion d'ajouter un second but. Seulement, Laborde (47e), Mollet (48e, 70e), Savanier (51e) sont tombés sur l'excellent gardien Alexandre Oukidja. Quand l'international algérien a commis une bévue, sur une sortie aérienne, il a été sauvé par la VAR, refusant un but pour hors-jeu à Laborde (61e).

A dix minutes de la fin, Boulaya, entré en jeu à la 74e minute, a égalisé d'une frappe puissante, imparable pour Rulli. Une égalisation et un nul mérités pour Metz.

BeSoccer

BeSoccer

infos 89K RANK 1
vues 672M RANK 1
Plus de cet auteur

Follow BeSoccer on Facebook