noscript image
GooglePlay Logo AppStore Logo

Ligue 1 : Saint-Etienne pénible vainqueur de Troyes

BeSoccer par BeSoccer @besoccer_com - 0 250

Pin Lattaquant stéphanois Neal Maupay, unique buteur du match entre son équipe et Troyes à Geoffroy-Guichard, le 9 avril 2016
Lattaquant stéphanois Neal Maupay, unique buteur du match entre son équipe et Troyes à Geoffroy-Guichard, le 9 avril 2016

Ligue 1 : Saint-Etienne pénible vainqueur de Troyes

BeSoccer par BeSoccer @besoccer_com - 0 250

Saint-Etienne a très péniblement remporté son troisième succès consécutif aux dépens de Troyes (1-0), samedi au stade Geoffroy-Guichard, au terme d'un match pauvre de la 33e journée de Ligue 1.

Les Verts, qui restaient sur deux victoires contre Montpellier (3-0) et le Gazélec Ajaccio (2-0) en championnat, grimpent provisoirement à la 5e place du classement (51 points) en attendant les rencontres de dimanche.

La délivrance est venue du banc de touche pour les Stéphanois, dont la performance a été assez loin de répondre aux standards d'un prétendant à l'Europe, avec un but inscrit en fin de partie par le jeune attaquant Neal Maupay (75).

Entré en jeu peu avant à la place de Kevin Monnet-Paquet (71), Maupay reprenait un corner joué de l'aile droite par Valentin Eysseric, qui avait lui remplacé Renaud Cohade à l'heure de jeu.

Mais la belle performance du défenseur central et capitaine Loïc Perrin traduit à elle seule la terrible pauvreté de l'animation offensive de l'équipe stéphanoise, qui a longtemps dominé de manière stérile en raison d'un trop grand déchet dans la progression du ballon mais aussi dans la finition.

Perrin a été, de loin, le meilleur joueur de l'ASSE et s'est créé, avant que les Verts ne prennent l'avantage, la plus belle occasion de sa formation, en première période, avec une reprise de la tête repoussée au prix d'un bon réflexe par le gardien Matthieu Dreyer, à la réception d'un corner joué par Oussama Tannane (24).

Ce dernier était à son tour très dangereux peu après avec un bon tir qui se dirigeait vers la lucarne mais était détourné par Dreyer (39).

Le gardien troyen était encore mis à contribution sur une tentative lointaine de Cohade (52), puis sur un bon coup franc d'Eysseric (72).

De leur côté, les Troyens se sont montrés dangereux sur deux actions de Lossemy Karaboué et Corentin Jean, devant lesquels Stéphane Ruffier est bien sorti au pied (45, 81), avant de détourner une ultime frappe de Jean dans les derniers instants. Mais ils n'ont finalement cadré aucune de leur sept tentatives.

BeSoccer

BeSoccer

infos 80K RANK 1
vues 586M RANK 1
Plus de cet auteur

Follow BeSoccer on Facebook