noscript image

Ibrahima Diallo, un début d'année prometteur à Brest

BeSoccer par BeSoccer @besoccer_com - 0 6,314

Ibrahima Diallo, un début d'année prometteur à Brest

BeSoccer par BeSoccer @besoccer_com - 0 6,314

Prêté à Brest par l'AS Monaco, le milieu de terrain Ibrahima Diallo enchaîne les titularisations depuis les fêtes de fin d'année.

C'est l'une des belles surprises du Stade Brestois. Prêté par l'AS Monaco cette saison, Ibrahima Diallo (19 ans) confirme depuis plusieurs matches le potentiel qu'on lui attribuait à son arrivée dans le Finistère. Le milieu de terrain a débuté les six dernières rencontres de son équipe, profitant de la blessure de Jessy Pi pour pointer le bout de son nez. Associé à ses côtés dans l'entrejeu, Haris Belkebla confirme pour 'Goal' la montée en puissance de son jeune partenaire : "C'est quelqu'un de discret, à l'écoute. Quand il est arrivé, il avait un peu de retard dans sa préparation. Il a dû assimiler certaines choses pour comprendre la manière dont le coach conçoit le football. Ça a mis un peu de temps. Il a même joué avec la réserve. Mais aux entraînements, il a toujours répondu présent, et il a fini par être récompensé."

Jean-Marc Furlan lui fait confiance. "Et au pressing, pour récupérer les ballons, c'est un joueur précieux", précise Belkebla. Ce que souligne également Frédéric Barilaro, qui a entraîné Ibrahima Diallo et son grand frère Abdou à l'AS Monaco : "Ibrahima, c'est quelqu'un de très bon dans la récupération et l'orientation du jeu. En début d'année, je l'ai vu jouer contre Rennes, et je l'avais trouvé très intéressant."

Un match qui avait abouti à l'élimination de son équipe en 32es de Coupe de France, mais au cours duquel il ne s'était pas caché. En 2019, il est d'ailleurs le joueur de Brest qui a disputé le plus de duels en championnat. Il est aussi celui qui en a remporté le plus (34). Une générosité dont il faisait l'étalage, tout jeune, sous le maillot de Tours. "Dans les efforts, c'est génial d'avoir un joueur comme Ibra. Ce n'est pas un branleur. Il reste humble et ne s'est jamais mis au-dessus des autres", rappelle Yoan Lejeune, son premier entraîneur dans l'Indre-et-Loire.

Il fait de la Coupe du monde U20 un objectif

Ibrahima Diallo se démarque à la fois par sa générosité, donc, mais aussi par sa discrétion. Ce qui ne l'empêche pas d'avoir du caractère. "Si je compare avec son frère, je dirais qu'il est plus introverti. Ibra, il avait tendance à garder les choses pour lui. Il était davantage sur la défensive, mais c'est quelqu'un qui a du caractère et il le montre sur le terrain, acquiesce Frédéric Barilaro, qui était son entraîneur lors de la victoire en Gambardella en 2016. C'est une bonne chose qu'il soit prêté, dit-il. Il avait besoin de voir autre chose et aujourd'hui, il est dans une équipe qui vise la montée. Il joue [chez le deuxième de Ligue 2], et ça montre bien qu'il a évolué."

Ibrahima Diallo ne manque pas d'ambition. Ainsi, avec son entourage, il s'est mis en tête de gagner sa place pour la Coupe du monde U20 en Pologne l'été prochain. L'autre grand objectif du milieu de terrain, avec la montée en Ligue 1. Il n'a plus porté le maillot de l'équipe de France depuis le 14 novembre 2017, et une entrée en jeu en Bosnie , à la place du Marseillais Boubacar Kamara.

Reste à convaincre le sélectionneur Bernard Diomède dans un secteur de jeu où reviennent souvent Mickaël Cuisance et Enzo Loiodice, notamment. Une place à gagner pour un événement majeur qui viendrait couronner une saison en prêt qui monte crescendo, et qui a pris une autre tournure ces dernières semaines. L'accomplissement, peut-être, de son bon travail en Bretagne.

BeSoccer

BeSoccer

infos 55K RANK 1
vues 360M RANK 1
Plus de cet auteur

Follow BeSoccer on Facebook