noscript image
GooglePlay Logo AppStore Logo

Le Paris FC refuse de se mettre la pression

BeSoccer par BeSoccer @besoccer_com - 0 2,322

Pin Le Paris FC refuse de se mettre la pression. Goal
Le Paris FC refuse de se mettre la pression. Goal

Le Paris FC refuse de se mettre la pression

BeSoccer par BeSoccer @besoccer_com - 0 2,322

Le Paris FC reçoit Lens ce mardi soir pour le premier play-off de Ligue 2. Un match pour lequel les Parisiens refusent de se mettre trop de pression.

C'est sans pression que le Paris FC accueille Lens ce mardi soir à Charléty (20h45). Un premier play-off dans l'espoir d'une montée en Ligue 1 dont le club se défend de faire un objectif à court terme. Bien au contraire de son adversaire du soir, Lens, redescendu dans l'antichambre du football français en 2014-2015 et qui n'a qu'une idée en tête : retrouver l'élite le plus rapidement possible. Les Artésiens ont bien failli abandonner une nouvelle fois toutes chances après une saison mitigée, mais une dernière série de trois succès leur a permis d'accrocher la 5e place et d'y croire encore. Mais c'est bien sur les épaules des visiteurs que sera la pression pour cette rencontre, à en croire les propos des joueurs parisiens et de leur entraîneur.

Le Paris FC, remonté en Ligue 2 il y a seulement deux ans à la faveur de la rétrogradation administrative de Bastia, et qui vient tout juste d'inaugurer un nouveau centre d'entraînement, veut encore se laisser le temps de grandir. "Nous avons devant et derrière nous trois équipes qui jouaient ouvertement la montée [en début de saison], ce qui n'était pas notre cas", se félicitait d'ailleurs son président, Pierre Ferracci, lors de l'inauguration des ses nouvelles installations. L'objectif est de construire d'abord des bases solides et de continuer le travail de formation, avant d'envisager la montée en Ligue 1 à plus long terme.

"Notre saison est réussie, non ? Quatrième, c'est fantastique", a dit Vincent Demarconnay, gardien du Paris FC.

Présents en conférence de presse ce lundi à la veille du match, l'entraîneur Mecha Bazdarevic, accompagné de Vincent Demarconnay et Jonathan Pitroipa, ont tenu le même discours. "On souhaitait rester dans la course et on est très satisfaits d'avoir atteint cet objectif. On a ce qu'on voulait avec ce match à domicile devant nos supporters, nos familles et nos amis, a déclaré le meilleur gardien de la saison en championnat. Notre saison est réussie, non ? Quatrième, c'est fantastique. L'anomalie, c'est plus Lens qui finit derrière nous, et je pense qu'ils ont bien plus à perdre que nous. Le groupe est serein."

"Il faudra être fort mentalement, avoir plus d'envie que l'adversaire en restant compact, tout en respectant le collectif. Rigoureux et décontracté comme d'habitude", avançait pour sa part l'ancien Rennais Jonathan Pitroipa. Même son de cloche du côté de l'entraîneur Bosnien, qui s'attend à un grand match de la part de ses joueurs : "Je suis certain que les joueurs seront au rendez-vous. Parce qu'ils ont eu tous les jours cette volonté, parce qu'ils ont tout donné depuis dix mois. Et parce que le stade sera presque plein avec une belle ambiance. Ce match, il faut y aller. Il faudra faire face. Ce sont ces moments-là que l'on recherche dans une carrière, cette adrénaline du match couperet."

Un match que les Parisiens aborderont donc sans une trop grande pression, mais avec un certain nombre de certitudes. Alors que le stade Charléty n'a pas toujours fait le plein cette saison (13e affluence du championnat, ndlr), l'ambiance devrait être au rendez-vous ce mardi. Devant son public, la meilleure défense de Ligue 2 n'a concédé que six buts cette saison et reste sur trois matches sans en encaisser. Une défense de fer dont Lens avait fait les frais le 3 mars dernier lors de la 27e journée (2-0). Une performance que les coéquipiers de l'ancien bordelais Thomas Touré espèrent bien reproduire, afin de poursuivre leur aventure et continuer leur ascension vers la Ligue 1. Sans se mettre trop de pression.

BeSoccer

BeSoccer

infos 69K RANK 1
vues 497M RANK 1
Plus de cet auteur

Follow BeSoccer on Facebook