noscript image

Son Heung-min, la bête noire de Dortmund

BeSoccer par BeSoccer @besoccer_com - 0 2,155

Pin Son fait peur aux Allemands. Goal
Son fait peur aux Allemands. Goal

Son Heung-min, la bête noire de Dortmund

BeSoccer par BeSoccer @besoccer_com - 0 2,155

Ces dernières années, l’ailier sud-coréen a bien réussi contre le Borussia. Il sera l’atout majeur des Spurs ce mercredi soir (21h).

Avec les absences de Dele Alli et surtout d’Harry Kane, les projecteurs seront braqués en partie sur lui ce mercredi soir du côté de Wembley. Son Heung-min sera très attendu face à Dortmund en huitième de finale aller de Ligue des champions. Ça tombe bien, l’attaquant sud-coréen retrouve l’une de ses proies favorites de ces dernières années et pas seulement avec les Spurs. Quand il évoluait du côté du Bayer Leverkusen, en Bundesliga, il appréciait beaucoup ses duels face au Borussia. En pleine confiance actuellement, le buteur de 26 ans a tout pour réussir ce premier rendez-vous capital.

La déception de la Coupe d’Asie vite oubliée

Le début d’année 2019 est un sacré ascenseur émotionnel pour Son Heung-min. Battu par le Qatar, futur vainqueur, en quart de finale de la Coupe d’Asie des Nations, l’attaquant n’a pas pu offrir un nouveau sacre continental à la Corée du Sud, dont la dernière victoire dans ce tournoi remonte à 1960. Avec seulement une passe décisive pour zéro but inscrit en trois apparitions dans cette compétition, le joueur des Guerriers Taegeuk n’a pas répondu aux attentes et a même représenté un flop dans ce tournoi.

Très vite rentré des Émirats Arabes Unis, Son a su se remettre la tête à l’endroit pour rapidement enchaîner derrière avec Tottenham. Lors de ses trois dernières apparitions avec la formation londonienne, il a inscrit trois buts dont deux réalisations décisives. Il a d’abord égalisé contre Watford (victoire finale 2-1) puis le but salvateur lors de la réception Newcastle une semaine après. Enfin, il a donné l’avantage définitif aux siens lors du dernier match, face à Leicester.

Pochettino : "C'est comme une pile"

Son entraîneur, Mauricio Pochettino, a souligné sa très bonne forme actuelle en conférence de presse, estimant au passage qu’il est presque inépuisable sur un terrain : "Il travaille dur, il persiste toujours et n'abandonne jamais. Il essaye encore et encore. Il est toujours comme ça dans ses efforts avec et sans ballon. Son est très régulier et constant, c'est ce qui est le plus important. C’est comme une pile : il travaille encore et encore, et quand la batterie est vide, alors c'est terminé. Il est comme ça, il donne tout et quand il est épuisé, il vous dit : 'Il faut me remplacer.'" Une plénitude certaine pour celui qui traverse sans doute sa meilleure période avec les Spurs depuis son arrivée pour 30 millions d’euros en provenance de Leverkusen.

C’est justement du côté du Bayer qu’il a commencé à se faire un nom, notamment lors des affrontements avec le Borussia Dortmund, qu’il affronte ce mercredi soir. L’an passé en Ligue des champions il avait marqué lors des deux matches de poule, permettant au passage à son équipe de devancer le BVB au classement final du groupe.

En Bundesliga, lors de la saison 2013-2014, il avait même fait mieux en inscrivant deux doublés consécutifs, lors de la phase aller puis au retour. À l’aise en contre, le Sud-Coréen a souvent su profiter des espaces laissés par un Borussia joueur, notamment sur sa pelouse. Un contexte qui pourrait se reproduire à Wembley dans les prochaines heures.

BeSoccer

BeSoccer

infos 55K RANK 1
vues 358M RANK 1
Plus de cet auteur

Follow BeSoccer on Facebook