noscript image
GooglePlay Logo AppStore Logo App Huawei

Martinez : "On connaît bien la France"

BeSoccer par BeSoccer @besoccerFR - 0 1,637

Pin Martinez évoque le match face à la France. AFP
Martinez évoque le match face à la France. AFP

Martinez : "On connaît bien la France"

BeSoccer par BeSoccer @besoccerFR - 0 1,637

Le tirage au sort de la Ligue des Nations a livré son verdict. Les Bleus retrouveront la Belgique, le 7 octobre prochain. Une vieille connaissance.

L’équipe de France connait son adversaire dans le dernier carré de la Ligue des Nations. Ça sera la Belgique. Trois ans après s’être affrontés en demi-finale de la Coupe du Monde, les deux voisins vont donc se retrouver à Turin avec comme enjeu une place en finale de cette épreuve continentale.

Roberto Martinez, le sélectionneur des Diables Rouges, rappelle que les deux équipes se connaisssent bien, même s'il admet volontiers que les deux formations otn évolué depuis leur dernier duel en 2018.

"Il n'y avait pas beaucoup d'options et on était sûr de tomber sur une nation avec une grande qualité. Je pense que les deux équipes ont progressé depuis notre dernière confrontation (lors de la demi-finale de la Coupe du Monde 2018, remportée 1-0 par les Bleus). On est dans une très bonne passe, pas seulement en termes de résultats", a-t-il averti en conférence de presse.

Le tacticien ne dissimule pas son impatience de retrouver les Tricolores, alors que cette fameuse demi-finale est resté en travers de la gorge de bon nombre de joueurs des Diables, ayant dominé la rencontre pour finalement chuter face au futur champion. L'occasion de solder els comptes arrive.

"Je pense que les deux équipes ont permis à de nouveaux joueurs de progresser et de venir renforcer leur noyau. La France et la Belgique sont deux équipes qui se connaissent bien et qui partagent toutes les deux des bons souvenirs de cette Coupe du monde 2018. J'ai hâte d'affronter à nouveau la France et d'ajouter un nouveau chapitre à cette confrontation lors de cette Ligue des Nations."

"Pour nous, c'est un souvenir positif. Pour eux, je  comprends que ça a été une énorme déception. Cette demi-finale nous avait permis d'arrier en finale puis d'être champions du monde. La Belgique était déjà très forte. Il n'y a pas d'esprit de revanche chez nous. De leur côté, peut-être même s'ils auront des matches à disputer depuis. Je ne sais pas si on aura l'occasion de se recroiser à l'Euro 2021. Ce sera un autre contexte, un autre objectif, avec la certitude qu'on affrontera une très, très grosse équipe", a commenté pour sa part le coac des Bleus Didier Deschamps devant els médias ce jeudi soir.

Au terme de cette fameuse demi-finale de 2018 et même longtemps après, les Thibaut Courtois, Thomas Meunier et compagnie avaient critiqué le jeu des Bleus et indiqué qu’ils auraient mérité de passer. Le bras de fer d’octobre prochain donnera donc lieu à des retrouvailles très pimentées.

BeSoccer

BeSoccer

Infos 110K RANK 1
vues 812M RANK 1
Plus de cet auteur

Follow BeSoccer on Facebook