noscript image
GooglePlay Logo AppStore Logo

"Megan Rapinoe est une icône, un vrai leader"

BeSoccer par BeSoccer @besoccer_com - 0 3,512

Pin Aulas sous le charme de Megan Rapinoe. AFP
Aulas sous le charme de Megan Rapinoe. AFP

"Megan Rapinoe est une icône, un vrai leader"

BeSoccer par BeSoccer @besoccer_com - 0 3,512

Le président de l'Olympique Lyonnais, Jean-Michel Aulas, est revenu sur une joueuse qui a passé une année sous les couleurs de l'OL il y a quelques années : Megan Rapinoe.

Megan Rapinoe a tout gagné cette année. En plus d'avoir remporté la Coupe du monde avec les États-Unis, elle fut la meilleure buteuse et meilleure joueuse de la compétition de l'été en France.

De quoi lui permettre de remporter tous les trophées individuels de l'année : The Best, le titre de "Sportif.ve de l'année", et le Ballon d'Or. En France, elle a récemment fait parler d'elle, puisqu'elle a représenté son club après son rachat par l'Olympique Lyonnais.

La joueuse, qui était passée par l'Olympique Lyonnais en 2013, est très appréciée par le président du club français, Jean-Michel Aulas, qui l'a encensée dans une interview pour le 'Parisien'.

"C'est une icône. Elle est extravertie. Elle est leader de plein de mouvements. C'est une icône mais pas une icône de pacotilles. (...) Elle a un talent oratoire reconnu et apprécié. Elle est très engagée. Et pas à tort et à travers. C'est un vrai leader, sociologique, politique et sportif", a déclaré Aulas concernant la joueuse américaine. 

Une joueuse qui occupe une grande place aux États-Unis. Très engagée, elle est devenue une personnalité reconnue sur la scène internationale. Aulas est revenu sur son caractère lorsqu'elle jouait à Lyon lors de la saison 2013-2014.

"Sur le plan football où elle avait la capacité à se motiver mais aussi à surmotiver ses coéquipières. Mais pas seulement. La dimension féministe était déjà extrêmement forte chez elle. Elle avait la volonté de faire progresser techniquement l'équipe mais aussi de lui donner une âme supplémentaire. Alors elle n'était pas toujours d'accord avec le coach à l'époque", a ajouté Aulas.

Enfin, il a expliqué la raison de son rachat du FC Reign de Seattle : "Dans les négociations, on s'est assurés que Megan allait rester au FC Reign. Elle nous a confirmé qu'elle continuait à Seattle. La finalité de la franchise, mon rêve, c'est d'avoir deux représentants dans cette Coupe du monde, une par l'Europe, une par les Etats Unis."

 

BeSoccer

BeSoccer

infos 99K RANK 1
vues 724M RANK 1
Plus de cet auteur

Follow BeSoccer on Facebook