noscript image
GooglePlay Logo AppStore Logo

Cellino : "Tonali ne veut pas aller au PSG"

BeSoccer par BeSoccer @besoccerFR - 0 8,122

Pin Tonali ne veut pas aller au PSG. goal
Tonali ne veut pas aller au PSG. goal

Cellino : "Tonali ne veut pas aller au PSG"

BeSoccer par BeSoccer @besoccerFR - 0 8,122

Le président de Brescia a affirmé que son protégé, très convoité en vue du mercato, préférait rester en Serie A en rejoignant l'Inter ou la Juventus.

Comme à chaque fois qu'il prend la parole, Massimo Cellino n'hésite pas dire ses vérités. Interrogé par le 'Corriere dello Sport', il a parlé en toute liberté des cas Sandro Tonali et Mario Balotelli, affirmant que le premier ne rejoindrait pas le PSG cet été.

"Nasser [Al-Khelaifi] le voudrait à Paris, il m'a écrit aujourd'hui, mais il ne veut pas aller en France. L'Inter et la Juve sont ses destinations favorites", a-t-il affirmé.

"De Laurentiis (le président de Naples) m'a offert 40 millions, la Fiorentina le veut aussi, mais son destin est tout à fait scellé. Avant le Covid, Barcelone était arrivé à 65 millions plus deux gars très intéressants d'une valeur de 7,5 millions chacun, dont un défenseur. Je pense que les dirigeants catalans ont reçu une réponse qui ne leur a pas plu. Et pas de Tonali. Je ne traite avec personne. Il reste encore douze matchs à jouer et le garçon doit rester calme."

Le président de la lanterne rouge n'a ensuite pas été tendre avec Mario Balotelli, qui a connu une première saison agitée au sein de son club. "J'ai perdu le pari Balotelli. J'ai essayé, Mario a fait le reste. Brescia, le retour dans l'équipe nationale, le championnat d'Europe, la maison, la mère, les frères, les amis, je pensais que toutes les conditions étaient réunies. Mais non. Mario vit au-dessus des règles, ou avec des règles qui lui sont propres, vous lui dites une chose et il en fait une autre.

"Raiola me demande parfois de lui donner un coup de main pour voir s'il peut trouver une autre équipe, mais j'ai déjà mes problèmes. Il ne s'agit pas d'un enfant, Mario a la trentaine. Je ne voudrais pas en arriver à l'annulation, j'espère que je n'aurai pas à le faire."

Enfin, concernant la reprise du championnat prévue pour le 17 juin, le dirigeant - qui s'y était montré farouchement opposé au début du confinement - a déclaré : "Nous devons jouer, alors jouons. J'ai dit : recommençons en sachant qu'au final j'aurais pris cette place, moi qui n'ai pas de dette envers les banques, moi qui ai mis 45 millions dans Brescia, si l'on considère le centre sportif construit à mes frais.

"Maintenant, je n'ai pas l'intention d'abandonner, j'ai neuf points de retard alors qu'il reste douze matchs et que l'équipe se porte bien. J'espère juste être mieux traité par les arbitres, j'aimerais finir les matchs à onze. Si je fais marche arrière, je prends mes responsabilités, j'y ai mis du mien."

BeSoccer

BeSoccer

Infos 107K RANK 1
vues 789M RANK 1
Plus de cet auteur

Follow BeSoccer on Facebook