noscript image

Le meilleur Messi a barré la route à Madrid

Pin Messi n'a laissé que des miettes. EFE
Messi n'a laissé que des miettes. EFE

Le meilleur Messi a barré la route à Madrid

Depuis que Leo Messi a commencé à pulvériser les records du ballon rond, à partir de sa troisième saison au sein de l'équipe première de Barcelone, le Real Madrid n'a remporté que deux Ligas : celles des saisons 2011-12 et 2016-17.

Précisons tout d'abord avant que le 'madridisme' n'aiguise ses couteaux, que la formation 'merengue' a glané deux Ligas consécutives avant les saisons mentionnées : 2006-07 et 2007-08. La deuxième, de surcroît avec un Messi et le reste de joueurs de Barcelone réalisant une haie d'honneur aux 'Merengues' à Bernabéu. Mais le meilleur Messi a clairement surgi avec Guardiola.

Pour corroborer ce fait, précisons que Messi est passé d'un total de 16 buts lors de la saison 2007-08 à 38 une saison plus tard. L'arrivée de Guardiola a converti Messi en celui d'un joueur unique. Pour beaucoup, le meilleur joueur de tous les temps. Durant cette folle époque de succès de l'Argentin, Madrid n'a été capable de remporter que deux titres de Liga.

Et sur les deux, comme le rappelle 'Marca', l'on retrouve cinq faits similaires. Messi a toujours obligé ses adversaires à se surpasser, surtout en terres espagnoles. Ainsi, Madrid a dû engranger plus de 90 points -100 et 93 respectivement- pour soulever le titre en fin de saison. Par ailleurs, lors des quatre saisons durant lesquelles le Real a bousculé le Barça jusqu'à la fin, les Madrilènes ont dépassé les 90 unités.

Pour arriver à ces chiffres, il faut évidemment engranger les victoires. Plus de 27, pour être exacts, à chacune de ces saisons (32 et 29). Lors de la saison victorieuse de Mourinho tout comme celle de Zidane, Madrid n'a pas perdu plus de trois matches : trois avec le Portugais et deux avec le Français.

Il convient d'ajouter à cela les plus de 15 victoires loin de Bernabéu (16 et 17) et un autre fait qui se répète : obtenir le titre honorifique de champion d'hiver. En somme, cinq aspects statistiques à chacun des exercices, pas faciles à atteindre.

Akindélé Orimolade

Akindélé Orimolade

infos 7,027 RANK 4
vues 129M RANK 3
Plus de cet auteur

Follow BeSoccer on Facebook