noscript image
GooglePlay Logo AppStore Logo

Mission play-offs pour Matuidi (Miami) et Henry (Montréal)

BeSoccer par BeSoccer @besoccerFR - 0 1,572

Pin MLS: mission play-offs pour Matuidi (Miami) et Henry (Montréal)
MLS: mission play-offs pour Matuidi (Miami) et Henry (Montréal)

Mission play-offs pour Matuidi (Miami) et Henry (Montréal)

BeSoccer par BeSoccer @besoccerFR - 0 1,572

Le milieu de terrain Blaise Matuidi, avec l'Inter Miami, et l'entraîneur Thierry Henry, à la tête de l'Impact Montréal, vont chacun tenter vendredi de se qualifier pour les play-offs du championnat MLS, pour pimenter leur nouvelle aventure en Amérique du Nord.

Les deux clubs sont engagés dans des barrages au sein de la conférence Est. 

L'Inter, club copropriété de David Beckham qui a fini 10e de la saison régulière, va tenter de décrocher son billet pour les play-offs sur le terrain du Nashville SC. La franchise du Tennessee a, comme celle de Floride, intégré la MLS cette année, finissant à la 7e place.

Pas forcément favori, Miami compte sur ses deux stars, Matuidi, mais aussi l'attaquant Gonzalo Higuain arrivé lui aussi en provenance de la Juventus Turin, pour apporter leur expérience des grands rendez-vous.

Or si le Français a rapidement donné satisfaction, l'Argentin peine lui à convaincre puisqu'il n'a inscrit qu'un but en neuf rencontres (2 passes), se distinguant surtout par sa nervosité sur le terrain. Au point que son entraîneur, Diego Alonso, l'a enjoint à se calmer il y a un mois, après un accrochage avec des joueurs de Philadelphie qui l'ont chambré après un penalty raté, puis après s'en être pris au corps arbitral lors d'un autre match contre Montréal, ce qui lui a valu un carton rouge. 

"Je n'ai pas eu des débuts de rêve, mais nous sommes toujours en course et si nous parvenons à nous qualifier aux dépens de Nashville, juste après on aura une revanche à prendre contre Philadelphie", potentiel adversaire au 1er tour, a-t-il dit à ESPN.

Alonso, qui assure faire confiance à son attaquant "de première classe", sait qu'il peut surtout s'appuyer sur Matuidi, "un joueur qui a tout gagné". 

"Etre témoin tous les jours de son professionnalisme et de son implication, est une grande leçon pour les joueurs et moi-même. Il donne tout à l'équipe", a-t-il dit.

- "Créer une surprise" -

L'autre barrage à l'Est concernera l'Impact, classé 9e au terme de cette première partie de championnat chamboulée par la pandémie de coronavirus, et qui tentera de se qualifier sur la pelouse du New England Revolution, à Foxborough (Massachusetts).

Pour Thierry Henry, dont c'est la première saison sur le banc de Montréal où il est venu relancer une carrière d'entraîneur mal entamée à Monaco (limogé après trois mois entre 2018 et 2019), une qualification pour les play-offs viendrait embellir une année compliquée.

"De toute ma carrière de footballeur et de ma petite carrière d'entraîneur, c'est la chose la plus difficile que j'ai eu à gérer, là, cette saison. Sur les plans émotionnel, professionnel, personnel...", a-t-il récemment confié à la chaîne québecoise TVA Sports.

Mais son équipe, encore engagée en Ligue des champions de la Concacaf, "a fait preuve de caractère" lors de la dernière journée de saison régulière en remportant une victoire cruciale sur le terrain du D.C. United (3-2) après avoir été mené à un quart d'heure du terme. "Un match qui reflète notre saison, durant laquelle nous avons toujours eu besoin de nous battre", a-t-il résumé.

Contre New England, face à qui il a décroché sa première victoire en début de saison, avant de perdre leurs trois confrontations suivantes, le technicien de 43 ans reconnaît être "dans la peau de l'outsider, qui devra créer une surprise", s'il veut ensuite défier le Toronto FC au 1er tour.

Mais quel que soit le bilan à dresser, ce que veut Henry, c'est du "temps" pour construire. 

"C'est ce qui manquait à Monaco. Le temps c'est important. Sans ça c'est dur. Il a fallu deux ans et demi à trois ans pour que Jurgen Klopp gagne quelque chose avec Liverpool. Voilà ce que ça prend, et là, je parle de Klopp."

BeSoccer

BeSoccer

Infos 107K RANK 1
vues 789M RANK 1
Plus de cet auteur

Follow BeSoccer on Facebook