noscript image
GooglePlay Logo AppStore Logo

Mondial 2018 : Angleterre, quatre gardiens pour les Trois Lions

BeSoccer par BeSoccer @besoccer_com - 0 6,373

Mondial 2018 : Angleterre, quatre gardiens pour les Trois Lions

BeSoccer par BeSoccer @besoccer_com - 0 6,373

Carré d'as ou flop royal ? Joe Hart, l'ex-roi de la gaffe, Jordan Pickford, le plus "cher" des gardiens anglais sans référence internationale, Jack Butland, relégable avec Stoke, et Nick Pope, ancien livreur de lait, sont les quatre portiers qui tiennent la corde pour accompagner les Trois Lions au Mondial-2018 en Russie.

"Le maillot de N.1 est à prendre", reconnaît le sélectionneur Gareth Southgate avant que l'Angletterre n'affronte vendredi les Pays-Bas en match de préparation.

Joe Hart: boulette et chute libre

Avec 74 sélections, le gardien de West Ham est de loin le plus expérimenté de la bande. Le sélectionneur a pourtant beau lui maintenir sa confiance, la carrière du dernier rempart de 30 ans est en chute libre depuis l'été 2016.

D'abord désigné responsable de l'élimination de l'Euro 2016 après une nouvelle boulette en 8e de finale contre l'Islande, il a ensuite été poussé vers la sortie à Manchester City par Pep Guardiola.

En revenant à Londres, après son passage au Torino en 2016/17, le gardien s'est pris les pieds dans le tapis. Avec les Hammers, il n'a joué qu'un seul des 16 derniers matches et son avenir semble bel et bien uniquement reposer entre les mains de Southgate.

Jordan Pickford: le prix s'oublie, la qualité reste ?

Transféré l'été dernier de Sunderland à Everton pour 30 millions de livres, il est devenu à 24 ans le plus cher gardien anglais. Sa première saison chez les Toffees est loin d'être un long fleuve tranquille.

Logiquement, il ne compte qu'une sélection en A, un 0-0 encourageant contre l'Allemagne en novembre.

Mais Southgate, l'ex-sélectionneur des Espoirs, semble s'accrocher à celui qu'il qualifiait "d'incroyable révélation" après la demi-finale de l'Angleterre lors de l'Euro-2017 de cette catégorie d'âge.

Jack Butland: blessure, bévue, bas du classement

Il a beau être qualifié de "meilleur gardien britannique" par son entraîneur Paul Lambert, le portier de 25 ans n'en reste pas moins relégable avec Stoke, 19e et avant-dernier de Premier League après 31 journées.

En février encore, il a inscrit un but contre son camp après une terrible bévue contre Leicester, synonyme de match nul (1-1) !

Son avenir semblait pourtant radieux il y a deux ans, jusqu'à ce qu'une horrible blessure à une cheville ne le laisse plusieurs mois sur le flanc alors qu'il semblait en mesure de détrôner Hart pour l'Euro-2016.

Au lieu de quoi cet ancien cadre de la sélection des moins de 21 ans n'a pas rejoué avant avril 2017. Avec les A, il compte deux petites sélections, dont une seule en compétition, en octobre.

Nick Pope: l'heure du laitier ?

La révélation de Burnley a tout de la bonne histoire du Mondial. S'il joue. Mardi, il a ainsi reconnu qu'il n'avait jamais pensé se retrouver en sélection. Surtout après avoir été recalé par Ipswich à 16 ans et avoir ensuite enchaîné les prêts dans les divisions inférieures.

Pour vivre, Pope s'est même retrouvé à livrer du lait au petit matin !

Obligé de repartir en 7e division, il a fini par arriver en 2016 à Burnley. Mais c'est la blessure en septembre du titulaire Tom Heaton qui lui a permis de sortir de l'ombre. Depuis, il a enchaîné 11 "clean sheets" en six mois.

"Si on a un problème avec nos autres gardiens, c'est important que l'on en sache plus sur Nick, avoue ainsi Southgate. Mais sur la forme du moment, il mérite d'être avec nous".

L'avenir dira si cela suffit pour qu'il s'empare du maillot de titulaire mais un tel scénario ne serait une nouvelle fois pas très rassurant pour des Anglais qui ont pris l'habitude de s'exposer aux moqueries après les erreurs de leurs gardiens.

BeSoccer

BeSoccer

infos 80K RANK 1
vues 586M RANK 1
Plus de cet auteur

Follow BeSoccer on Facebook