noscript image
GooglePlay Logo AppStore Logo

Montpellier : Junior Sambia grandit vite

BeSoccer par BeSoccer @besoccer_com - 0 1,380

Pin Le milieu de Montpellier Junior Sambia buteur face à Lorient en Coupe de France. AFP
Le milieu de Montpellier Junior Sambia buteur face à Lorient en Coupe de France. AFP

Montpellier : Junior Sambia grandit vite

BeSoccer par BeSoccer @besoccer_com - 0 1,380

Inconnu à son arrivée cet été à Montpellier, le jeune milieu Junior Sambia est parti de loin et suit une courbe ascendante, comme son club, qui lorgne vers l'Europe avant son rendez-vous samedi au Paris SG, lors de a 23e journée de Ligue 1.

Il sait se rendre indispensable. L'ancien milieu polyvalent de Niort (L2), prêté pour un an avec option d'achat obligatoire, s'installe depuis plus de deux mois dans l'équipe de Michel Der Zakarian et s'affirme au gré de buts décisifs inscrits lors des deux ultimes matches devant Toulouse (2-1), en championnat, et Lorient (4-3), en Coupe de France.

"Je me sens de mieux en mieux, je progresse, mais je ne peux pas dire que j'ai franchi un palier", tempère ce joueur, âgé de 21 ans, qui rattrape le temps perdu.

Ce gamin de Vaux-en-Velin, fils de parents originaires de Centrafrique, chemine sur la voie royale au centre de formation à Lyon avant que la porte ne se referme à l'âge de 15 ans.

Il prend alors la route de Mâcon, marche peut-être sur les traces d'Antoine Griezmann, Mâconnais refoulé de l'OL et contraint à l'exil.

"J'étais déçu de partir, j'ai grandi là-bas, c'est ma ville et mon club. Ce fut une étape difficile à franchir, mais cela m'a permis de rebondir ailleurs. Si je peux leur montrer qu'ils se sont trompés tant mieux, mais je veux réussir pour moi-même", expliquait-il récemment d'une voix timide.

 "Je me suis dit que ce n'était pas terminé"

Junior Sambia s'accroche à sa bonne étoile, surmonte la peur de l'échec pendant deux ans à Mâcon avant de décoller à Niort. "Quand Niort m'a repéré, je me suis dit que ce n'était pas terminé et je pouvais encore devenir pro. Après un an au centre de formation, sous l'autorité de Carl Tourenne qui m'a fait passer un cap mental, j'ai rejoint le groupe professionnel", racontait-il.

"Comme j'avais le désir d'aller voir plus haut, après deux saisons pleines, c'était le moment ou jamais de franchir une autre étape", ajoutait-il pour justifier son départ de Niort.

Sambia, transféré fin août à Montpellier, séduit en peu de temps son nouvel entraîneur Michel Der Zakarian. "Il possède un gros potentiel. Il doit encore étoffer son volume de jeu, améliorer la lecture du jeu et être plus costaud dans les duels. S'il peut faire mieux, il est en nette progression", relève "Der Zak".

Le nouvel entraîneur de Montpellier, qui avait un œil sur lui depuis un an, a replacé cet attaquant de formation, utilisé comme défenseur ou récupérateur à Niort, en milieu offensif.

"C'est plus un relayeur plus qu'un récupérateur. Il se projette vers l'avant, casse les lignes à travers ses prises de balle ou ses appels", explique Der Zakarian. "Et il a une arme énorme sur les coups de pied arrêtés", souligne-t-il.

Junior Sambia, qui a claqué son premier but devant Lyon comme le symbole d'une revanche, a inscrit deux de ses trois buts sur des coups francs flottants.

Titulaire depuis plus de deux mois, au cœur d'un milieu de terrain sevré des talents de Morgan Sanson, Ryad Boudebouz ou plus récemment Stéphane Sessegnon, il s'émancipe et trouve sa place dans le triangle offensif mis en place par Michel Der Zakarian.

"Je me sens bien dans ce rôle", souffle-t-il avant de découvrir le Parc des Princes. "Tout joueur veut jouer devant les grandes équipes", poursuit-il, espérant sortir de l'ombre et se faire un nom.

BeSoccer

BeSoccer

Infos 98K RANK 1
vues 713M RANK 1
Plus de cet auteur

Follow BeSoccer on Facebook