noscript image
GooglePlay Logo AppStore Logo

Un héros nommé Sadio Mané

BeSoccer par BeSoccer @besoccer_com - 3 +50k

Pin Un héros nommé Sadio Mané. GOAL
Un héros nommé Sadio Mané. GOAL

Un héros nommé Sadio Mané

BeSoccer par BeSoccer @besoccer_com - 3 +50k

Longtemps muselé sur la pelouse de la lanterne rouge, Liverpool s'en est remis au talent de son attaquant fraîchement entré en jeu pour l'emporter.

Fort de son avance qui, sauf énorme cataclysme, devrait lui permettre d'être sacré champion d'Angleterre au terme de la saison, Liverpool et ses 24 victoires en 25 rencontres de Premier League disputées faisait forcément office d'épouvantail pour Norwich, bon dernier.

Mais le football réserve parfois son lot de surprises. Et cette rencontre entre Reds et Canaries en a longtemps fait office, tant les hommes de Jürgen Klopp ont semblé en manque de solutions ce samedi soir. 

En première période, les Champions d'Europe, privés d'un Sadio Mané débutant la rencontre sur le banc, passaient même proche de la correctionnelle. S'ils dominaient globalement les débats face à Norwich, les visiteurs étaient tout simplement incapables d'apporter du danger et ne se procuraient pas la moindre occasion nette.

Au contraire des locaux, certes acculés dans leur camp, mais qui parvenaient grâce à Teemu Pukki (35e) à se montrer dangereux. Néanmoins, Alisson Becker veillait au grain et empêchait les Canaries d'ouvrir le score.

À défaut de marquer, Liverpool était passé proche de concéder un but. Voilà qui ne devait pas être du goût de Jürgen Klopp. Une réaction était donc à craindre au retour des vestiaires... Mais force est de constater que celle-ci a été bien trop timide. 

Les Reds vascillent, Sadio Mané brille

En seconde période, les Reds se montraient certes plus entreprenants, mais n'étaient pas récompensés. En l'espace de deux minutes, Tim Krul était mis à contribution. D'abord, sur une frappe aussi puissante que lointaine de Naby Keita qu'il réussissait à dévier en corner (58e).

Ensuite, en étant à créditer d'une formidable double parade, devant Mohamed Salah et Naby Keita, encore lui (59e). Sauvé par son poteau à la suite d'un centre-tir à la trajectoire hasardeuse (72e), Liverpool allait devoir pousser pour aller chercher les troins points et faire respecter la hiérarchie... Un scénario auquel les Reds sont d'ailleurs plutôt habitués...  

Et comme souvent, le héros du soir, entré en jeu quelques minutes plus tôt, était nommé Sadio Mané. Trouvé dans la profondeur, le Sénégalais contrôlait en rythme et ne se posait pas la moindre question au moment de conclure du pied gauche (78e).

Auteur de son 100ème but en Angleterre, l'ancien joueur de Southampton sortait son équipe d'un match qui avait toutes les raisons de tourner au vinaigre. La belle série se poursuit pour les Reds, décidément intouchables. 

BeSoccer

BeSoccer

Infos 90K RANK 1
vues 673M RANK 1
Plus de cet auteur

Follow BeSoccer on Facebook