noscript image
GooglePlay Logo AppStore Logo

"Je veux que mon histoire à Lyon soit marquante"

BeSoccer par BeSoccer @besoccer_com - 0 2,596

Pin Guimaraes est heureux à Lyon. AFP
Guimaraes est heureux à Lyon. AFP

"Je veux que mon histoire à Lyon soit marquante"

BeSoccer par BeSoccer @besoccer_com - 0 2,596

Le milieu de terrain brésilien est comme un poisson dans l'eau à Lyon. Il espère marquer les esprits à l'avenir.

Arrivé l'hiver dernier à Lyon, Bruno Guimarães s'est rapidement imposé comme un titulaire en puissance et a vite fait l'unanimité au sein du club, mais aussi chez les supporters. Parfaitement adapté à la Ligue 1, le Brésilien a profité du confinement pour perfectionner son français et être plus performant lors de sa seconde saison en France. Dans un entretien accordé à 'RMC', Bruno Guimarães a admis qu'il voulait tout faire pour marquer l'histoire de l'Olympique Lyonnais.

"Je veux que mon histoire à Lyon soit marquante. Que tout le monde dise : 'Bruno, c’est pareil que Juninho'. Je veux faire la même chose. J’ai envie de faire de grands matches, de passer les cent matches avec le club car c’est quelque chose de très difficile à faire dans le football aujourd’hui, de gagner des trophées. Le plan, c’est que Lyon regagne le championnat de France, que Lyon retourne en Ligue des champions pour aller loin comme la saison dernière. L’objectif de ma vie, c’est gagner la Ligue des champions et je pense que pour Lyon aussi. On est en train de travailler pour ça. Mais en ce moment, on pense seulement à regagner le championnat de France, c’est le plus important pour le club", a expliqué le milieu de terrain brésilien.

"Cette saison sans Europe, c’est dur et triste pour nous. La dernière fois, c’était en 1997, l’année de ma naissance. La saison dernière s’est terminée alors qu’il y avait encore 30 points à prendre. On n’a rien pu y faire. C’est pour ça qu’on a besoin de gagner, l’obligation de faire un grand championnat.  On va jouer seulement le week-end et on aura beaucoup de temps pour travailler dans la semaine. Quand Lyon a-t-il été champion pour la dernière fois ? 2008 ? Cela fait longtemps. Mais cette année, je pense que nous pouvons gagner le championnat", a ajouté le joueur de 22 ans.

Bruno Guimarães a décidé d'être studieux pendant le confinement : "Je me suis dit que je n’allais pas rien faire à la maison et que j’allais commencer des cours. C’est pour ça que je commence à parler, même si je sais que j’ai encore besoin d’apprendre beaucoup de choses car le français est une langue difficile. C’est très important pour parler avec le coach, avec les joueurs, au restaurant ou quand je veux demander quelque chose dans la rue. Je savais que ça demanderait beaucoup d’efforts, c’est pour ça que je voulais parler tous les jours pour apprendre le plus vite possible. J’ai besoin de parler simplement, avec des phrases courtes, comme ça les autres peuvent mieux me comprendre. Maintenant que je parle français, je peux discuter avec mes coéquipiers de comment je préfère recevoir le ballon, comment et où j’aime le donner. L’adaptation est plus facile. Le confinement a eu un bon côté."

"Les gens qui parlent avec moi dans la rue sont très gentils et je me sens à la maison, comme au Brésil. Ça facilite beaucoup ma vie ici. Quand ils parlent avec moi, ils commencent en me disant 'obrigado' (merci, ndlr). Ils me disent bravo pour mon match, mon arrivée, mon français. Quand tu sais que les supporters aiment beaucoup ce que tu fais, tu te sens très important, un grand joueur, et quand je rentre sur le terrain, je sais que je dois jouer comme un supporter et donner mon maximum pour l’équipe", a conclu le milieu brésilien.

BeSoccer

BeSoccer

infos 102K RANK 1
vues 755M RANK 1
Plus de cet auteur

Follow BeSoccer on Facebook