noscript image
GooglePlay Logo AppStore Logo

Lyon se qualifie au bout du suspense

BeSoccer par BeSoccer @besoccer_com - 0 4,077

Pin Lyon se qualifie au bout du suspense. Goal
Lyon se qualifie au bout du suspense. Goal

Lyon se qualifie au bout du suspense

BeSoccer par BeSoccer @besoccer_com - 0 4,077

Mené au score par Leipzig, l'Olympique Lyonnais est parvenu à arracher un match nul synonyme de qualification au Groupama Stadium. Inespéré !

"Il faudra montrer qu'on a envie de se qualifier, par des actes et pas seulement par des paroles. Premiers, c'est la seule option qu'on veut envisager", déclarait un Rudi Garcia déterminé et loin d'être résigné, lundi, en conférence de presse. Il faut dire que l'avenir de l'Olympique Lyonnais dans cette Ligue des Champions était encore très incertain, tant le suspense était encore de mise dans un groupe G ultra ouvert, au sein duquel les rhôdaniens pouvaient finir premiers comme derniers. 

Lyon fait des cadeaux, puis sort les crocs 

Sauf qu'une fois n'est pas coutûme, les actes n'ont pas toujours remplacé les paroles du côté de l'Olympique Lyonnais. Car le combat aura été de courte durée entre l'OL et Leipzig en première période. En effet, dès la 9ème minute de jeu, les Allemands ouvraient le score sur un pénalty bêtement concédé par Anthony Lopes et transformé par Emile Forsberg. Le premier quart d'heure de jeu n'était pas encore entamé, que les chances de qualifications lyonnaises, elles, l'étaient déjà considérablement. 

Comme si cela ne suffisait pas, les Français concédait même un second pénalty à la 33ème minute de jeu, de nouveau suite à une faute peu inspirée de Lucas Tousart. Timo Werner prenait ses responsabilités et ajustait Anthony Lopes, sous les broncas des supporters lyonnais destinées à leur propre équipe. Sans trop forcer et plus entreprenant dans le jeu, Leipzig était parvenu à instaurer une atmosphère contraire à l'OL, et repartait aux vestiaires avec un avantage mérité. 

Bousculés et timorés en première période, les hommes de Rudi Garcia revenaient avec un allant retrouvé en seconde période, et se voyaient rapidement récompensés. Dès la 50ème minute de jeu, Houssem Aouar, leader technique de cette équipe avec Memphis Depay, redonnait espoir à toute une ville. Trouvé aux abords de la surface de réparation, le joueur formé au club déposait une merveille de frappe enroulée dans la lucarne adverse, comme un symbole. Lyon avait beau peiner à emballer la fin de match, le club tricolore se faisait plus pressant, et inversait peu à peu le rapport de confiance face à des Allemands moins offensifs. 

Peu en verve tout au long du match, c'était finalement Memphis Depay qui se muait en sauveur à la 82ème minute de jeu. Trouvé dans la surface, le Néerlandais contrôlait du pied gauche avant de réussir une frappe croisée qui ne laissait aucune chance au portier adverse. Le Groupama Stadium pouvait littéralement exulter. Revenus de très loin, les Lyonnais terminent à la deuxième place de leur groupe et verrront les huitièmes de finale de Ligue des Champions. Inespéré !

BeSoccer

BeSoccer

infos 84K RANK 1
vues 629M RANK 1
Plus de cet auteur

Follow BeSoccer on Facebook