noscript image
GooglePlay Logo AppStore Logo

Marseille se relance difficilement

BeSoccer par BeSoccer @besoccer_com - 0 3,874

Pin L'OM se relance difficilement. AFP
L'OM se relance difficilement. AFP

Marseille se relance difficilement

BeSoccer par BeSoccer @besoccer_com - 0 3,874

L’OM a renoué avec la victoire en L1 ce dimanche en tombant Strasbourg (1-0). Mais, c’était un succès compliqué et acquis avec beaucoup de peines.

Après quatre matches sans victoire, l’Olympique de Marseille s’est remis dans le sens de la marche en prenant le dessus sur Strasbourg, ce dimanche au Vélodrome. Les Phocéens n’ont pas été flamboyants mais ils ont su assurer l’essentiel, en préservant l’avantage d’un but acquis très tôt dans la partie. Ce succès, même mitigé, va clairement apaiser l’atmosphère du côté de la Commanderie.

C’est un revenant, en la personne de Boubacar Kamara, qui a montré la voie à suivre. À la 3e minute, le jeune défenseur s’est retrouvé aux avant-postes pour reprendre de près une passe de Kevin Strootman et lancer idéalement les siens dans cette rencontre. On croyait alors les locaux partis pour emballer le match, mais le scénario s’est révélé être tout autre finalement.

En première période, et si l’on excepte une frappe sur le poteau de Duje Caleta-Car (20e), l’OM n’est plus parvenu à porter le danger sur les buts adverses. En manque de confiance, les Phocéens se sont surtout attelés à défendre. Chose qu’ils ont bien fait cela dit, puisqu’ils ont su résister à la révolte strasbourgeoise. Seul Adrien Thomasson est parvenu à inquiéter Steve Mandanda (18e).

L’OM a plié mais sans rompre

Au retour des vestiaires, la physionomie du match n’a pas énormément évolué. Certes, Dario Benedetto a eu deux opportunités franches à se mettre sous la dent (54e et 61e) et Nemanja Radonjic a imité son compatriote en touchant du bois (55e) mais le rendement global des Marseillais a été assez moribond. Bien que solidaire, l’équipe est restée fragile et les dernières minutes de la rencontre ont été très longues à s’écouler.

Finalement, et un peu contre le cours du jeu, les locaux ont fini par se mettre à l'abri. Au bout du bout du temps additionnel, Benedetto a obtenu un pénalty que Kevin Strootman a transformé avec succès.

Malgré cette prestation en dents de scie, l’OM a quand même fini de valider ce succès, son quatrième de la saison. Et c’est ce que l’équipe convoitait après un mois de compétition très compliqué et qui avait provoqué les premières secousses de l’ère Villas-Boas.

Marseille s’est redressé, mais  ne s’est pas encore totalement rassuré. Et seul un bon résultat contre Paris la semaine prochaine permettra à cette formation de se retaper le moral et renouer avec une dynamique positive.

 

BeSoccer

BeSoccer

infos 80K RANK 1
vues 587M RANK 1
Plus de cet auteur

Follow BeSoccer on Facebook