noscript image
GooglePlay Logo AppStore Logo

"Faire jouer Payet, c'est prendre un risque"

BeSoccer par BeSoccer @besoccer_com - 0 2,960

Pin 'Faire jouer Payet, c'est prendre un risque'. GOAL
'Faire jouer Payet, c'est prendre un risque'. GOAL

"Faire jouer Payet, c'est prendre un risque"

BeSoccer par BeSoccer @besoccer_com - 0 2,960

L'entraîneur de l'OM a fait un point sur l'état de santé de Payet, Benedetto et Radonjic et est revenu sur la défaite contre Lyon.

En début de semaine, André Villas-Boas insistait sur l'importance des deux rencontres de la semaine pour l'OM. L'objectif était clair, aller en demi-finale de la Coupe de France et mettre Lille à douze points en Ligue 1.

Le premier objectif n'a pas été atteint, mais les Phocéens vont devoir faire en sorte de réussir à obtenir un résultat positif de leur déplacement à Lille afin de conforter leur deuxième place. Qui plus est, Villas-Boas doit faire avec un groupe décimé par les blessures avec la dernière en date celle de Dimitri Payet face à Lyon. En conférence de presse, André Villas-Boas a fait le point sur l'état de santé de son groupe.

"Dario Benedetto a fait des soins et il est disponible pour Lille. Nemanja Radonjic a un problème de pubalgie et on va décider où non s'il va être opéré. On décidera après Lille, pour lequel il est disponible. Dimitri Payet est bien, mais il a eu une grosse contracture et il est à 50/50 pour le match. Florian Thauvin ne reviendra pas avant mars. Pour Radonjic, la douleur est intense. Il ne peut pas s'entraîner. Si on l'opère, ce sera trois semaines d'absence", a expliqué l'entraîneur de l'OM. 

Le Portugais est tiraillé entre prendre le risque de faire jouer Payet, mais voir sa blessure s'aggraver ou le préserver : "Pour Dimitri Payet, il y a encore beaucoup de matchs. Faut-il prendre le risque ? C'est la question. Risquer ou non face à un adversaire direct... On a par exemple reposé Steve Mandanda contre Lyon, on a fait un peu de changements pendant ces 8 matchs en 4 semaines. C'est important pour la suite d'avoir un joueur comme Dimitri Payet."

"Mettre Lille à 12 points"

André Villas-Boas est focalisé sur la victoire contre le LOSC afin de les écarter de la course à la deuxième place : "Contre Lille, ce sera un match différent de l'aller. Ils sont dans une meilleure période, avec un système différent. Notre rêve est de gagner à Lille. On est motivé pour ça. À l'extérieur, notre bloc est plus bas. Au Vélodrome, on cherche à presser plus haut, à dominer. Mais toutes les équipes dans le foot moderne se comportent de cette manière. Ce n'est pas lié à une question physique."

L'entraîneur de l'OM est revenu sur la défaite contre Lyon : "Tout le monde est triste d'avoir été éliminé à Lyon. D'abord parce qu'on est éliminé de la Coupe et ensuite parce que c'était Lyon. Ce n'était pas un grand match, mais on a été correct et on attendait la prolongation. En championnat, on se trouve dans une très belle situation et l'objectif est de mettre Lille à 12 points. Ce sera difficile, mais c'est une opportunité qu'on ne peut pas gaspiller".

André Villas-Boas a défendu le bilan de Benedetto, critiqué ces dernières semaines : "La pression plus forte sur les attaquants à Marseille ? Oui, peut-être. Dario Benedetto n'a pas les chiffres des meilleurs buteurs du championnat. Mais ceux là sont parfois derrière nous de 16 points. Et si on considère que Kasper Dolberg fait une bonne saison à 8 buts, pourquoi on considère que Dario Benedetto ne fait pas une bonne saison avec le même total?".

BeSoccer

BeSoccer

infos 86K RANK 1
vues 647M RANK 1
Plus de cet auteur

Follow BeSoccer on Facebook