noscript image
GooglePlay Logo AppStore Logo

"L'Atalanta, un des pires tirages pour le PSG"

BeSoccer par BeSoccer @besoccer_com - 0 5,135

Pin Ousmane Dabo prévient le PSG. GOAL
Ousmane Dabo prévient le PSG. GOAL

"L'Atalanta, un des pires tirages pour le PSG"

BeSoccer par BeSoccer @besoccer_com - 0 5,135

Ousmane Dabo, ancien milieu de terrain de l'Atalanta (2001-2003), estime que le PSG aurait tort de se réjouir d'avoir hérité du club transalpin.

La nouvelle est tombée vendredi, le Paris Saint-Germain, dernier représentant français en Ligue des Champions avec l'Olympique Lyonnais, affrontera l'Atalanta Bergame en quarts de finale de la compétition. Un adversaire réputé pour ses qualités offensives, qui reste sur une belle série d'invincibilité en Serie A et dont l'équipe entraînée par Thomas Tuchel devra se méfier. Un tirage compliqué pour le PSG ? C'est en tout cas ce qu'estime Ousmane Dabo, ancien milieu de terrain de l'Atalanta (2001-2003). 

"Pour moi, c'est un des pires tirages pour le PSG"

"Ce n'est pas un bon tirage pour Paris. L'Atalanta est dans une forme incroyable. C'est une équipe qui court énormément et met une grosse intensité dans son jeu. Les joueurs sont parfois six dans la surface adverse, et jouent une forme de football total. C'est vraiment impressionnant", a estimé le natif de Laval, dans un entretien accordé au Parisien. Si le Champion de France affrontera le vainqueur du match entre Leipzig et l'Atlético en cas de qualification, attention à ne pas se voir trop beau. 

"Il y aura inévitablement une différence de condition physique. On sait que lorsque les deux équipes vont s'affronter, l'Atalanta terminera son championnat avec des matchs qui comptent, alors que Paris n'aura joué que deux finales de coupes. Pour moi, c'est un des pires tirages pour le PSG. Il faut que les gens en aient conscience, et qu'ils ne se fient pas aux noms des joueurs peu connus", a ensuite prévenu Ousmane Dabo, qui estime donc que les Franciliens devront batailler. 

Si l'Atalanta est une belle équipe, Paris n'a toutefois aucune raison de faire des complexes. Thomas Tuchel, l'entraîneur du club, s'est quant à lui montré méfiant, mais a livré un discours de compétiteur. "C'est une équipe spectaculaire, très spéciale, parce que c'est une équipe italienne mais qui attaque, attaque et attaque encore (...) On va devoir très bien se préparer, on va devoir être attentif. Nous sommes en quarts de finale, et nous sommes là pour gagner", a-t-il déclaré. 

BeSoccer

BeSoccer

infos 99K RANK 1
vues 726M RANK 1
Plus de cet auteur

Follow BeSoccer on Facebook