noscript image
GooglePlay Logo AppStore Logo

Pressé par la Fifa, l'Irak propose de jouer ses prochains matches en Jordanie

BeSoccer par BeSoccer @besoccer_com - 0 350

Pin Pressé par la Fifa, l'Irak propose de jouer ses prochains matches en Jordanie. AFP
Pressé par la Fifa, l'Irak propose de jouer ses prochains matches en Jordanie. AFP

Pressé par la Fifa, l'Irak propose de jouer ses prochains matches en Jordanie

BeSoccer par BeSoccer @besoccer_com - 0 350

L'Irak a proposé, à la demande de la Fifa, d'organiser en Jordanie ses deux prochains matches qualificatifs pour la Coupe du monde et la Coupe d'Asie, prévus ce mois sur son sol, théâtre d'un mouvement de contestation et de violences meurtrières.

L'Irak devait recevoir à Bassora, ville pétrolière à la pointe sud du pays, l'Iran le 14 novembre, dans le cadre des qualifications au Mondial 2022, et Bahreïn le 19 novembre pour celles de la Coupe d'Asie 2023.

"La Jordanie a été choisie", a indiqué à l'AFP Abdel Khaleq Massoud, patron de la Fédération irakienne, après que la FIFA et la Fédération asiatique ont réclamé que son instance nationale propose "un terrain neutre" du fait de "la situation sécuritaire actuelle".

Depuis le début le 1er octobre d'un mouvement de contestation spontané, plus de 270 personnes --en majorité des manifestants-- ont été tuées en Irak, selon un bilan compilé par l'AFP.

Des violences ont eu lieu à Bassora et des manifestants ont été tués mardi devant le port voisin d'Oum Qasr, qu'ils bloquent depuis plusieurs jours dans le cadre d'une large campagne de désobéissance civile à travers le pays.

Le numéro deux de la Fédération irakienne, Ali Jabbar, avait assuré mercredi matin à l'AFP que la FIFA réclamait une réponse "mercredi" et un nouveau lieu "hors d'Irak".

L'Irak n'a été de nouveau autorisé à organiser des matches internationaux officiels sur son sol que récemment, après des décennies d'embargo international et de guerres à répétition.

La FIFA a toutefois limité cette mesure à trois stades du pays, à Bassora, Kerbala, également en proie aux violences actuellement, et Erbil, au Kurdistan irakien, jusqu'ici resté à l'écart de la contestation.

BeSoccer

BeSoccer

infos 85K RANK 1
vues 631M RANK 1
Plus de cet auteur

Follow BeSoccer on Facebook