noscript image
GooglePlay Logo AppStore Logo App Huawei

"Je ne peux pas accepter notre deuxième mi-temps"

BeSoccer par BeSoccer @besoccerFR - 0 2,138

Pin Thomas Tuchel estime que ses joueurs n'ont pas. AFP
Thomas Tuchel estime que ses joueurs n'ont pas. AFP

"Je ne peux pas accepter notre deuxième mi-temps"

BeSoccer par BeSoccer @besoccerFR - 0 2,138

Thomas Tuchel estime que ses joueurs n'ont pas fait les efforts nécessaires en deuxième mi-temps pour espérer mieux samedi contre Bordeaux (2-2).

Le PSG ne s'est pas rassuré samedi soir. À quatre jours d'un match capital contre Manchester United en Ligue des champions, les hommes de Thomas Tuchel ont concédé le match nul 2-2 face à Bordeaux, pour la 12e journée de Ligue 1. Un résultat que regrette le coach Thomas Tuchel, particulièrement déçu de la deuxième mi-temps de ses troupes.

Comment analysez-vous le match de votre équipe ?

Thomas Tuchel : On a maîtrisé la première mi-temps en jouant bien, en suivant le plan. On a été discipliné en se créant beaucoup d'occasions contre une bonne défense. Mais on n'a pas réussi à plier le match. On a manqué de détermination dans la surface, de sérieux. En deuxième mi-temps, il a tout manqué. Les efforts, la discipline... On a perdu la deuxième mi-temps et c'est mérité. Je ne peux pas expliquer cette différence. On ne peut pas jouer comme on l'a fait en deuxième période. On a eu du temps pour récupérer, on aura encore du temps avant Manchester. C'est difficile à accepter aujourd'hui. On doit parler, c'est notre responsabilité.

Je suis très déçu. Je ne peux pas accepter notre deuxième mi-temps. Il y avait onze individualités, on ne peut pas jouer un match de Ligue 1 comme ça. Ce n'est pas assez sérieux. C'est mérité, on ne pouvait pas gagner de cette manière. J'ai le sentiment qu'on a perdu ce match.

Marco Verratti a pu jouer plus d'une heure. Vous a-t-il rassuré sur son état de forme avant Manchester ?

Avec Rafinha, il a été très fort pendant la première mi-temps. Ils ont mis beaucoup d'énergie, ils ont montré de la qualité. Mais à la fin, nous sommes une équipe. Quand ils sont sortis, il y avait déjà 2-2 et c'est comme ça...

Le match à Manchester est-il un tournant pour vous et le PSG ?

Aujourd'hui, c'était Bordeaux. Je défends toujours mon équipe, vous le savez. Mais là, je ne peux pas. Je ne vois aucune raison pouvant expliquer cette deuxième mi-temps. On va parler et analyser ce match dès demain. Ensuite, on pensera à Manchester.

Moise Kean doit-il démarrer à Old Trafford ?

Il peut espérer bien sûr, mais je dois regarder ce match encore. On doit analyser cela avec toute l'équipe. Pour les attaquants, c'est toujours pareil. Ce sont des gars qui ont besoin de confiance. Ils l'ont en marquant. Il peut évidemment postuler pour Manchester mais on va voir.

Pour moi, c'est trop facile... C'est notre responsabilité de faire cette deuxième mi-temps. J'avais défendu l'équipe à Monaco parce que c'était après la trêve, que des joueurs avaient fait beaucoup de déplacements avec leurs sélections, que c'était à l'extérieur. Mais je ne peux pas trouver les mêmes raisons aujourd'hui. On maîtrisait le match et notre deuxième mi-temps n'est pas assez sérieuse. L'amour pour le jeu demande les efforts de tous. Je dois chercher ce qu'on a mal fait.

Kylian Mbappé peut-il être perturbé par la recherche de son 100e but avec le PSG ?

Je ne pense pas. Il réfléchit peut-être beaucoup à ça, mais normalement il peut bien gérer cette pression positive. Cela va arriver, ce n'est qu'une question de temps.

Je vais dire oui, même si j'ai plus de doutes pour Layvin Kurzawa. Pour Marquinhos et Keylor, oui. On doit absolument avoir les deux, si possible les trois.

BeSoccer

BeSoccer

Infos 110K RANK 1
vues 809M RANK 1
Plus de cet auteur

Follow BeSoccer on Facebook