noscript image
GooglePlay Logo AppStore Logo

Les jeunes du PSG cherchent du galon

BeSoccer par BeSoccer @besoccer_com - 0 5,272

Pin Moussa Diaby profite de l'absence de Neymar. AFP
Moussa Diaby profite de l'absence de Neymar. AFP

Les jeunes du PSG cherchent du galon

BeSoccer par BeSoccer @besoccer_com - 0 5,272

Au milieu de toutes ses stars, le PSG n'a pas beaucoup de temps de jeu à offrir à ses jeunes joueurs. Mais Moussa Diaby, Christopher Nkunku ou Colin Dagba veulent profiter de l'enchaînement des matches ou des blessures pour faire parler d'eux.

"Je sais que c'est quelquefois très difficile de rester en forme quand on joue peu. Mais c'est absolument nécessaire qu'ils montrent chaque jour qu'ils sont prêts. Ils ont fait ça contre Montpellier (Nkunku était titulaire, Dagba est rentré), c'est très très bien, très important pour nous et l'équipe qu'ils soient fiables", a insisté leur entraîneur Thomas Tuchel vendredi, à la veille de recevoir Nîmes (17h00).

Diaby, le plus utilisé

Des jeunes Titis du PSG, le milieu de terrain Moussa Diaby est le plus utilisé, dans le couloir gauche qu'il affectionne. En Ligue 1, avant le match contre les Crocodiles, il a déjà eu droit à sept titularisations et 731 minutes de jeu, avec deux buts à la clé.

Ce n'est pas énorme, mais déjà beaucoup pour un joueur de 19 ans, dans une équipe peu réputée pour mettre en valeur ses jeunes. Dans un secteur de jeu longtemps sinistré, depuis la mise à l'écart d'Adrien Rabiot et jusqu'au retour de blessure de Marco Verratti, l'international U20 a bien saisi sa chance et a su se montrer à son avantage.

Nkunku, en quête de second souffle

Christopher Nkunku aura lui vécu une première partie de saison frustrante, surtout passée à cirer le banc de touche, au point de se poser des questions sur son avenir.

Les choses vont un peu mieux ces derniers jours. Titulaire contre Montpellier, le milieu de 21 ans s'est offert un bon match et un but. Mais l'international Espoirs sait qu'il doit confirmer d'ici au mois de juin, car s'il a montré des belles choses la saison passée, il semble avoir du mal à franchir un cap depuis. 

"J'ai connu un mois de janvier plutôt agité, je n'ai pas beaucoup joué. Je réfléchissais à mon avenir, c'est vrai", a t-il confié en zone mixte après la victoire contre les Héraultais. "Maintenant, je suis ici, le début du mois (de février) a été un peu compliqué pour moi. Mais là, ça va mieux". 

Dagba, "un garçon incroyable"

"C'était quelque chose d'exceptionnel". Colin Dagba gardera longtemps en mémoire son entrée en jeu à Old Trafford à la 80e minute, lors du choc de Ligue des champions contre Manchester United.

Une jolie récompense pour le latéral droit de 20 ans, qui n'a pas toujours connu des moments faciles plus jeune. Non conservé par son club formateur de Lens, il avait dû passer par Boulogne-sur-mer pour se relancer.

Et au PSG, une blessure aux ischio-jambiers a plombé sa première partie de saison. Depuis son retour, pour sa première saison professionnelle, il signe de bonnes prestations et vient de recevoir un hommage appuyé de Tuchel: "J'aime Colin, vraiment. C'est un garçon incroyable, absolument fiable, il fait l'entraînement chaque jour avec le même niveau, le même état d'esprit. C'est un top remplaçant".

En conférence de presse vendredi, Dagba a d'ailleurs insisté sur la confiance de son entraîneur: "J'étais sollicité (pour un transfert) mais j'ai préféré rester par rapport au coach", a-t-il expliqué, en révélant aussi son modèle à son poste, son coéquipier Dani Alves.

Nsoki, promesses et concurrence

En défense, Stanley Nsoki, 19 ans, a lui aussi montré des choses intéressantes durant ses 7 titularisations en Ligue 1. Mais alors que Diaby ou Nkunku peuvent bénéficier du manque de joueurs au milieu de terrain, Nsoki est confronté à une rude concurrence en défense centrale, entre Thiago Silva, Marquinhos ou Presnel Kimpembe. A lui de saisir sa chance dès qu'elle se présente.

BeSoccer

BeSoccer

infos 102K RANK 1
vues 754M RANK 1
Plus de cet auteur

Follow BeSoccer on Facebook