noscript image
GooglePlay Logo AppStore Logo App Huawei

Les Parisiens ne se rassurent pas

BeSoccer par BeSoccer @besoccerFR - 0 +17k

Pin Les Parisiens ne se rassurent pas. goal
Les Parisiens ne se rassurent pas. goal

Les Parisiens ne se rassurent pas

BeSoccer par BeSoccer @besoccerFR - 0 +17k

Derrière un Mbappé en manque de réussite, le PSG a dû partager les points face aux Girondins de Bordeaux (2-2), quatre jours avant Manchester United.

Mardi soir, la prestation du PSG face au RB Leipzig n’avait pas été du goût de nombreux observateurs. Face aux Allemands, les Parisiens avaient subi et s’étaient contenté du strict minimum pour signer leur deuxième victoire en Ligue des Champions. De retour aux affaires dominicales avant le déplacement à Manchester United, mercredi prochain, les hommes de Thomas Tuchel n’ont pas vraiment rassuré contre Bordeaux (2-2).

Confronté à de nombreuses blessures et le besoin de souffler, l’entraîneur allemand a pourtant fait le choix de s’appuyer sur une base solide de cadres pour affronter les Girondins de Bordeaux. Malgré les trois matches en une semaine, Kylian Mbappé et Neymar ont attaqué cette rencontre, tout comme Marco Verratti ayant joué quelques minutes face à Leipzig. Le milieu de terrain a joué une heure, ce samedi soir, et se remet petit à petit en jambe après plus d’un mois sans compétition. La contre-performance parisienne ne s’expliquera donc pas par un trop gros turnover de Tuchel.

Mbappé a trop gâché

Non, malgré une très nette domination, le PSG ne peut que regretter les nombreuses occasions ratées de Kylian Mbappé et la folle soirée de Benoit Costil. Le portier bordelais a clairement été le facteur X de cette rencontre et Jean-Louis Gasset pourra très logiquement féliciter son capitaine. L’ancien Caennais a écoeuré son partenaire de sélection qu’est Mbappé. A la recherche de son 100eme but avec le club parisien, l’attaquant français s’est heurté à quatre reprises à Costil, l’empêchant de creuser l’avantage parisien.

Double buteur la semaine dernière, Mbappé va très certainement se mordre les doigts de tous ces face-à-faces perdus et qui ont redonné confiance au Girondins de Bordeaux. Le club au scapulaire avait réussi le coup parfait dès le début de la rencontre. Sur un corner, Josh Maja a parfaitement gêné le jeune Timothée Pembélé, trompant Sergio Rico. Pour sa première avec son club formateur, le Titi parisien s’en souviendra longtemps même si c'est avant tout la faute à pas de chance.

Dos au mur après seulement dix minutes de jeu, le PSG a enfin mis le bleu de chauffe pour acculer les Bordelais sur leur but. Déjà plus fort individuellement, le club parisien a pu compter sur un cadeau d’un ancien de la maison. Beaucoup trop facile dans sa sortie de balle, Hatem Ben Arfa a perdu un ballon dangereux qui a entraîné un penalty, après visionnage du VAR. Neymar s’est fait justice lui-même pour inscrire son 50eme but en Ligue 1.

Bordeaux a suivi son plan

Et si l’on dit souvent qu’une équipe a souvent un moment d'absence après un but, c’est finalement Bordeaux qui est resté groggy de cette égalisation et le PSG n’en demandait pas tant. Dans la foulée de l’engagement, Moïse Kean a donné l’avantage aux Parisiens sur une offrande de Mbappé.

En une minute, les champions de France ont renversé la situation mais à force de ne pas tuer le match, ils se sont fait surprendre. La fatigue faisant également son effet vers l’heure de jeu, l’équipe s’est souvent retrouvé couper en deux et Bordeaux a profité de ses espaces pour revenir au score.

Coupable sur l’égalisation parisienne, Ben Arfat s’est rattrapé avec un débordement comme à ses grandes heures pour servir en retrait Yacine Adli. Pour son premier ballon, l’ancien meneur formé dans la capitale a ajusté Rico (60eme). Alors oui le PSG a dominé mais Bordeaux a parfaitement exploité les faiblesses parisiennes observées depuis le début de la saison. La sentence aurait pu être encore pire sans un arrêt de gardien de hand de Rico dans son duel face à De Préville (85eme).

BeSoccer

BeSoccer

Infos 110K RANK 1
vues 809M RANK 1
Plus de cet auteur

Follow BeSoccer on Facebook