noscript image
GooglePlay Logo AppStore Logo

Neymar signe son retour et offre la victoire au PSG

BeSoccer par BeSoccer @besoccer_com - 0 +22k

Pin PSG - Strasbourg (1-0), Neymar signe son retour et offre la victoire au PSG. AFP
PSG - Strasbourg (1-0), Neymar signe son retour et offre la victoire au PSG. AFP

Neymar signe son retour et offre la victoire au PSG

BeSoccer par BeSoccer @besoccer_com - 0 +22k

Le PSG a longtemps été moribond face à Strasbourg mais a fini par l'emporter grâce au génie de Neymar. Le Brésilien n'a pas déçu pour son retour.

5e journée de Ligue 1
PSG – Strasbourg : 1-0

La réception du Racing était marquée par un évènement, à savoir le retour de Neymar dans le onze parisien. Au sortir d’un été agité et où il a beaucoup joué avec les nerfs des supporters, le Brésilien a eu droit à l’accueil auquel tout le monde s’attendait : des sifflets, des huées et des insultes. Les Ultras parisiens n’ont pas fait dans la demi-mesure pour exprimer la rupture du lien de confiance avec la star auriverde.  Malgré ce traitement, il a su répondre présent.

Paris a souffert

S'il a eu besoin de temps pour retrouver le rythme et les gestes dont il a le secret, c'est bien lui qui a débloqué la situation et sorti les siens du piège à un moment où plus personne n'y croyait. À l'entame du temps additionnel, il a trouvé la faille sur un retourné acrobatique. Une exécution magnifique et le tout devant le Kop des Ultras.

L'ancien Barcelonais a apporté la meilleure des réponses aux critiques. Mais pendant longtemps, on l'a senti dans le dur. Positionné dans un rôle de meneur de jeu avec beaucoup de liberté sur le terrain, il n’a pas su tirer son épingle de jeu, effectuant de nombreux choix erronés et en ratant deux, trois tentatives vers les buts adverses (41e, 55e et 76e). Dont la dernière très nette, que Mats Sels a sorti au prix d’un joli reflexe de la main.

L’atmosphère du Parc a dû perturber l’ancien Barcelonais, même si une bonne partie de supporters l’a également encouragé. Et, on peut imaginer qu’il n’a pas été le seul joueur de Paris à perdre ses moyens. C’est toute l’équipe qui a déjoué durant la majorité de la partie, se montrant incapable de mettre du rythme et gêner son adversaire. Si l’on excepte à un tir rasant d’Ander Herrera (84e), les locaux n’étaient pas assez appliqués et pas du tout convaincants dans leurs prises d’initiatives. Comme s’ils avaient la tête ailleurs. Au match de mercredi face au Real Madrid peut-être ?

Keylor Navas, lui, a fait le boulot

Heureusement donc que Neymar a eu ce coup de génie pour empocher la mise sur le fil et éviter une deuxième contre-performance de la saison. "C'était la meilleure réponse et c'est le plus important. Un joueur de talent reste un joueur de talent. Il a su répondre présent", a acquiescé Idrissa Gueye au coup de sifflet final.

Pour préparer ce choc face aux Merengue, il y avait tout de même de meilleures façons de s’y prendre pour Paris. Et il y a peu de motifs de satisfactions à tirer d’un match lorsque le meilleur élément de l’équipe est le gardien. Aligné pour la première fois dans la cage francilienne, Keylor Navas n’a pas manqué de faire parler de lui. À deux reprises, il a évité aux siens de se retrouver derrière à la marque, avec des interventions salvatrices contre Ludovic Ajorque (19e et 76e).

Sans Kylian Mbappé et Edinson Cavani, c’est donc un Paris bien pale qui s’est produit ce samedi. Recruté pour apporter une option supplémentaire aux avant-postes, Mauro Icardi a pu effectuer ses premiers pas. Il n’a pas été ridicule, et s’est même offert une frappe au but (80e), mais on l’a clairement senti à court de rythme. Pour Thomas Tuchel, ce duel face aux Alsaciens a clairement généré plus d’interrogations que de réponses.

BeSoccer

BeSoccer

infos 80K RANK 1
vues 585M RANK 1
Plus de cet auteur

Follow BeSoccer on Facebook