noscript image
GooglePlay Logo AppStore Logo

Le PSG se relance mais le paye (très) cher

BeSoccer par BeSoccer @besoccer_com - 0 +21k

Pin Le PSG se relance mais le paye (très) cher. GOAL
Le PSG se relance mais le paye (très) cher. GOAL

Le PSG se relance mais le paye (très) cher

BeSoccer par BeSoccer @besoccer_com - 0 +21k

Le PSG a dominé Toulouse et se remettre dans le droit chemin en L1. Mais l’équipe francilienne a perdu 3 éléments sur blessure et non des moindres.

Paris a renoué avec la victoire en Ligue 1 ce dimanche en prenant le dessus sur Toulouse (4-0). Mais au sortir de cette rencontre, l’équipe de la capitale aura du mal à trop se réjouir. Non pas en raison du visage insipide qu’elle a proposé durant le premier acte de la partie, mais plutôt parce que tout en glanant les points mis en jeu, elle a perdu trois joueurs sur blessure. Tour à tour, Edinson Cavani, Abdou Diallo et Kylian Mbappé ont dû quitter le terrain prématurément. Et, il n’est pas dit que leurs bobos soient légers.

Une hécatombe de blessés

Le Matador uruguayen avait été le premier à céder sa place, en contactant un coup à l’adducteur droit suite à une volée manquée. Le défenseur Diallo l’a suivi à l’infirmerie après avoir été pris de vertige suite à un contact aérien. Enfin, au milieu de la seconde période, la star de l’équipe, Mbappé, a été arrêtée net en raison d’un problème à la cuisse. L’international français grimaçait et boitait à sa sortie et cette seule image avait de quoi générer beaucoup d’inquiétudes.

Cette cascade de blessés, qui a de quoi soulever quelques questions interne concernant la qualité de la préparation physique chez les champions de France, a presque fait passer au second plan le match et son contenu. Souvent moqué par sa maladresse, Eric Choupo-Moting est peut-être aussi poursuivi par la malchance. Et pour cause ; le Camerounais s’illustre et signe sa meilleure prestation sous la tunique parisienne le soir où il était moins facile de s’extasier pour lui et ses coéquipiers.

Choupo-Moting, le héros inattendu

Entré à la place de Cavani, Choupo-Moting a ouvert le score à la 50e en réussissant un geste zidanesque dans la surface avec une roulette qui met dans le vent toute la défense toulousaine. Il fallait bien ça pour finir par déstabiliser les visiteurs au sortir d’une première période vierge de buts et où les éclairs de Mbappé (3e et 21e) ont masqué une prestation d’ensemble très décevante. « Choupo » a récidivé ensuite à la 75e, en plaçant une puissante frappe suite à une passe de Bernat. L’ancien joueur de Stoke City aurait pu réussir un improbable triplé s’il avait mieux ajusté sa tentative à la 81e.

Entre les deux buts de Choupo-Moting, il y a aussi eu un contre son camp de Gonçalves (55e) sur une reprise bien sentie de Pablo Sarabia (55e). L’Argentin aurait mérité d’être récompensé par un but pour ses efforts. Enfin, le quatrième et dernier but des locaux a été l’œuvre de Marquinhos à la 83e sur un service d’Angel Di Maria. Ce dernier s’est alors fait pardonner pour un pénalty manqué à la 69e minute.

4-0, c’était donc le tarif final de cette rencontre. Une victoire flatteuse, mais qui efface malgré tout le voyage manqué en Bretagne de la semaine dernière. En revanche, ce tarif copieux ne fera pas oublier les nombreuses blessures du jour et qui ont de quoi faire passer quelques nuits blanches à Thomas Tuchel.

BeSoccer

BeSoccer

infos 75K RANK 1
vues 554M RANK 1
Plus de cet auteur

Follow BeSoccer on Facebook