noscript image
GooglePlay Logo AppStore Logo

Qu'est-il arrivé à la Liga espagnole ?

Pin Qu'arrive-t-il à la Liga espagnole ? AFP
Qu'arrive-t-il à la Liga espagnole ? AFP

Qu'est-il arrivé à la Liga espagnole ?

Lisa Houdeville par Lisa Houdeville @hdv_lisa - 2 +48k

Le niveau de la Liga a chuté, et cela passe par la baisse du nombre de buts inscrits depuis les dernières années. Mais pourquoi les équipes espagnoles ne semblent plus être aussi productives qu'avant ?

La Liga espagnole ne marque plus. Ou plus autant qu'avant. Peu de journées se sont disputées pour le moment, mais la tendance n'a rien à voir avec celle des années précédentes.

Le championnat ibérique a pris du retard sur le nombre de buts marqués par les autres championnats, et est notamment en retard sur la Serie A, pourtant longtemps considérée comme le championnat du "football défensif" en Europe.

En Espagne, 30.19% des rencontres qui ont eu lieu pour le moment en Liga ont terminé avec deux buts seulement. Et seulement huit rencontres ont vu les deux équipes inscrire quatre buts ou plus. Une situation qui s'oppose complètement à celles vécues dans les autres grands championnats européens.

Depuis le début de la saison des différents championnats européens, l'Espagne est la plus en retard, avec 2.15 buts par match en moyenne. Même la Ligue 1, considérée bien souvent comme le championnat le plus faible des cinq, fait mieux (2.79 buts par match en moyenne). La Bundesliga (3.08 buts par match), la Serie A (3.74) et la Premier League (3.72) ont quant à elles pris le large.

La fuite des buteurs

Mais d'où vient cette perte de forme par rapport aux dernières années ? Serait-ce la fuite des buteurs, ou la fin d'un cycle ? Il suffirait tout simplement de commencer par le départ d'un certain Cristiano Ronaldo. Auteur d'un total de 311 buts en championnat espagnol entre 2009 et 2018, son départ vers la Juventus Turin en Italie a forcément eu un impact sur la situation. Lors de sa dernière saison à Madrid, il avait à lui tout seul inscrit 26 buts.

Le Real Madrid semble toujours souffrir de cette absence. Pour preuve, le capitaine Sergio Ramos, face à la discrétion de Gareth Bale ou des recrues de l'équipe depuis 2018, a pris ses responsabilités pour devenir le second buteur de son équipe en Liga en 2019-2020. Plus inquiétant encore, il a terminé dans le Top 10 des meilleurs buteurs de la saison en championnat (avec 11 buts). Gareth Bale, quant à lui, a choisi de repartir en Premier League après des dernières années bien ternes à Madrid.

Mais Cristiano Ronaldo n'est pas le seul buteur à avoir fait ses valises, car il ne faut pas oublier que l'Espagne a aussi laissé filer de grands talents dans d'autres championnats. Christian Stuani, auteur de 21 buts en 2017-2018, et de 19 en 2018-2019, est redescendu en seconde division il y a deux ans avec Gérone, et aucun club de Liga ne l'a repêché depuis. Wissam Ben Yedder, qui a brillé à Séville et l'un des meilleurs buteurs de la saison 2018-2019 (17 buts), a quitté l'Espagne pour repartir en France

La Liga a pris pour habitude d'exporter certains de ses meilleurs éléments mais semble aussi "importer" de moins en moins, et le championnat a perdu à la fois sa productivité mais aussi son attractivité

La fin d'un cycle ?

Certains joueurs commencent aussi à fatiguer. Il est possible de prendre en exemple un certain Diego Costa (32 ans), qui a enchaîné les pépins physiques depuis son retour à l'Atlético Madrid. L'Hispano-brésilien est passé d'inscrire 27 buts en 2013-2014 à ne pas atteindre la barre des 5 buts par saison en championnat depuis son retour.

Iago Aspas (33 ans), lui, n'a pas atteint la barre des 20 buts pour la première fois en trois ans la saison passée.

Luis Suárez, pourtant un pilier du Barça depuis des années, a lui aussi vécu de nombreux problèmes physique, et n'a pas atteint la barre des 20 buts en Liga pour la première fois depuis la saison 2014-2015, saison de son arrivée en Espagne. Aujourd'hui parti à l'Atlético Madrid, Suárez a quitté un Messi avec qui il formait un duo très productif et parfaitement huilé depuis des années.

Un Leo Messi qui lui-même a du mal à lancer sa saison après un été mouvementé et rempli de tension. En quatre matchs pour le moment sur le nouvel exercice, le grand représentant de la Liga n'a marqué qu'un petit but et le Barça pourrait bien finir par souffrir de ce conflit interne entre le capitaine et la direction cette saison. L'Argentin avait d'ailleurs terminé meilleur buteur du championnat avec 25 buts "seulement" lors de l'exercice précédent, lui qui nous avait pourtant habitué à dépasser la barre des 30 buts par saison.

Enfin, si le nombre de buts par match a baissé, mais c'est aussi parce que de nombreuses équipes espagnoles ont changé de système. La prise de risques est devenue moins importante sur les terrains, et cette situation pourrait coûter très cher au football espagnol s'il ne parvient pas à retrouver ses principaux atouts qui avaient fait de lui l'un des meilleurs championnats du monde il y quelques années de cela. 

Lisa Houdeville

Lisa Houdeville

Infos 11K RANK 2
vues 193M RANK 2
Plus de cet auteur

Follow BeSoccer on Facebook