noscript image
GooglePlay Logo AppStore Logo

Raí s'en prend à Bolsonaro et s’oppose à un retour immédiat du football

BeSoccer par BeSoccer @besoccer_com - 0 616

Pin Raí s'en prend à Bolsonaro et s’oppose à un retour immédiat du football. EFE
Raí s'en prend à Bolsonaro et s’oppose à un retour immédiat du football. EFE

Raí s'en prend à Bolsonaro et s’oppose à un retour immédiat du football

BeSoccer par BeSoccer @besoccer_com - 0 616

L’ancien joueur Raí Souza, champion du monde avec la Canarinha en 1994 et actuel directeur exécutif de Sao Paulo, a sévèrement critiqué le président de son pays, Jair Bolsonaro, et s’est opposé à un retour rapide du football dans le pays.

Bolsonaro "est souvent au bord de l'irresponsabilité quand il va à l'encontre de toutes les recommandations de l'Organisation mondiale de la santé (OMS)", a déclaré l'ancien footballeur du Paris Saint-Germain dans une interview au portail 'GloboEsporte'.

Raí a affirmé que si le président perd sa "gouvernabilité", il souhaite et espère qu’il "démissionnera" pour éviter un procès politique aux fins de destitution au Congrès.

L'accent doit être mis sur la "pandémie" de coronavirus qui, au Brésil, a déjà fait 5 466 morts et 78 162 cas confirmés deux mois après la première infection enregistrée, selon le champion de la Coupe du monde de 1994 aux États-Unis.

Il a également déclaré que le chef de l'État "invente des crises politiques" et se préoccupe de ses "propres intérêts ou de ceux des membres de sa famille" au milieu de la pandémie.

"Être soumis à une telle personne, à un tel président, qui a été élu démocratiquement, mais qui prend des décisions qui embrouillent complètement la population... Grâce à lui, le calcul peut être fait, il y aura des milliers de morts de plus", a-t-il dénoncé.

Interrogé sur un retour au football dans les prochaines semaines, Rai a précisé que la but de Sao Paulo "n'est pas de revenir rapidement" à la compétition.

"Nous devons revenir en temps voulu, avec consignes de sécurité, en commençant progressivement et évidemment par l’entraînement, mais sans date précise de retour du championnat", a-t-il déclaré.

Son opinion s’oppose à celle de Bolsonaro, qui a défendu cette semaine le retour du football et a révélé que son gouvernement "y travaillait", bien qu’il ait précisé qu’ils le feront selon les critères du ministère de la Santé, qui, en revanche, attend le pic de la pandémie pour les mois de mai et juin.

BeSoccer

BeSoccer

infos 102K RANK 1
vues 757M RANK 1
Plus de cet auteur

Follow BeSoccer on Facebook