noscript image
GooglePlay Logo AppStore Logo

Rashford continue sa lutte contre le gouvernement anglais et la pauvreté infantile

Pin Rashford continue sa lutte contre le gouvernement anglais et la pauvreté infantile. AFP
Rashford continue sa lutte contre le gouvernement anglais et la pauvreté infantile. AFP

Rashford continue sa lutte contre le gouvernement anglais et la pauvreté infantile

Malgré les refus du gouvernement, Marcus Rashford continue son combat pour rendre gratuit les repas des enfants pauvres pendant les vacances, cette fois-ci en faisant appel aux petits commerces, prêts à faire ce que le gouvernement est incapable de faire.

Marcus Rashford est devenu dans les derniers mois l'un des footballeurs les plus respectés pour son oeuvre en dehors du terrain. Depuis le début du confinement, il essaye de lutter contre la pauvreté infantile au Royaume-Uni. 

Et ce n'est pourtant pas chose simple. Le gouvernement de Boris Johnson et le Parlement font tout pour lui mettre des batons dans les roues, refusent ses plans d'aide, pour des raisons diverses et variées qu'ils ne pressent pas d'expliquer. Le débat coupe le pays en deux, entre ceux qui pensent qu'un enfant ne devrait pas avoir à souffrir à cause de la situation de ses parents, et ceux qui disent sans honte "quand on a pas les moyens d'élever un enfant, on se retient d'en faire", phrase récurrente qui vise à infantiliser les populations pauvres et les rendre responsables de leur situation. 

Mais Marcus Rashford ne s'arrête pas aux fausses excuses et aux enjeux politiques. Il ne s'intéresse qu'au bien-être des enfants qui souffrent. 

Cet été, il avait finalement réussi à obtenir du gouvernement de Boris Johnson l'accès aux repas gratuits l'été pour les enfants défavorisés, après un premier refus. 

Il y a quelques jours, il avait proposé un plan d'aide visant à faciliter l'accès aux repas pour les jeunes sans moyens, avec une pétition signée par plus de 300 000 personnes. Mais le projet avait été refusé par le Parlement, parce que selon eux on fait déjà assez pour les populations défavorisées. 

Insuffisant pour Rashford, celui-ci s'est alors tourné vers des gens un peu plus proches de la société, des restaurateurs, commerces, qui étaient prêts à fournir gratuitement des repas aux personnes qui en avaient besoin, dans de nombreuses villes anglaises. Il s'est servi de son compte Twitter pour les répertorier et en faire la promotion. 

Clément François

Clément François

Infos 48 RANK 31
vues 389K RANK 31
Plus de cet auteur

Follow BeSoccer on Facebook