noscript image

Réforme de la C1 : l'Allemagne est contre mais n'a pas le choix

BeSoccer par BeSoccer @besoccer_com - 0 1,418

Pin L'Allemagne est contre mais n'a pas le choix. AFP
L'Allemagne est contre mais n'a pas le choix. AFP

Réforme de la C1 : l'Allemagne est contre mais n'a pas le choix

BeSoccer par BeSoccer @besoccer_com - 0 1,418

L'opposition allemande au projet de réforme de la Ligue des champions présentée par l'UEFA est le résultat d'un "choc des cultures", selon le patron du Borussia Dortmund Hans-Joachim Watzke, qui appelle toutefois ses compatriotes au compromis.

La Ligue allemande de football (DFL) et ses 36 clubs se sont positionnés unanimement contre le projet de réforme de la Ligue des champions qui envisage une sorte de "super Ligue" européenne, avec un noyau de clubs reconduits d'une année sur l'autre, et un accès limité à la compétition via les championnats nationaux.

Les clubs imprégnés de culture américaine ou anglo-saxonne "ne comprennent pas du tout ce que nous ressentons, qu'une société fermée n'est pas ce à quoi nous aspirons. Ils répètent toujours : mais ça donnera plus de sécurité dans la planification", a dit M. Watzke mardi au Signal Iduna Park, où il tirait devant la presse un bilan de la saison du Borussia, vice-champion d'Allemagne.

"Même le Bayern et nous-mêmes disons clairement : nous devons renforcer la position de la Bundesliga", a lancé le directeur exécutif de Dortmund, qui estime cependant que l'Allemagne doit faire preuve de compromis, sous peine de rester sur la touche.

"La réforme arrive, d'une façon ou d'une autre, et nous voulons autant que possible qu'elle respecte le sentiment des Allemands (...) Mais personne ne doit croire qu'ils vont reprendre 90% de nos idées. En fin de compte, ils vont nous dire : faite votre truc tout seul, et nous ferons notre Ligue sans vous".

"Si la Bundesliga se braque, le football allemand est mort. Si on n'est plus dans le système, on ne se développe plus", a mis en garde M. Watzke.

La plupart des ligues européennes sont opposés à cette réforme, la Liga évoquant même de possibles recours en justice. En France, la Ligue (LFP) et la Fédération (FFF) veulent présenter une "proposition alternative" dans les prochains jours.

"Nous ne déciderons rien sans prendre en compte les avis de chacun", a assuré l'UEFA vendredi dernier, à l'issue d'une rencontre à Budapest avec les fédérations européennes.

BeSoccer

BeSoccer

infos 65K RANK 1
vues 462M RANK 1
Plus de cet auteur

Follow BeSoccer on Facebook