noscript image
GooglePlay Logo AppStore Logo

Cristiano Ronaldo permet à la Juve d'éviter le pire

BeSoccer par BeSoccer @besoccerFR - 1 +32k

Pin Cristiano Ronaldo permet à la Juve d'éviter le pire. AFP
Cristiano Ronaldo permet à la Juve d'éviter le pire. AFP

Cristiano Ronaldo permet à la Juve d'éviter le pire

BeSoccer par BeSoccer @besoccerFR - 1 +32k

En marquant un doublé, Cristiano Ronaldo a permis à la Juve de ramener un nul de la Roma (2-2). Veretout a aussi signé deux buts.

La Juventus vient de perdre ses deux premiers points de la saison en Serie A. Mais le nul ramené de la capitale s’apparente plus à une bonne opération pour les Piémontais, vu qu’ils avaient été menés deux fois au score. Jordan Veretout leur a fait mal à deux reprises, et pour sauver l’essentiel ils s’en sont logiquement remis à leur joueur vedette, Cristiano Ronaldo.

Dans ce match, les Romains ont laissé le monopole du ballon aux Bianconeri, mais cela ne les a pas empêchés de se montrer dangereux et livrer une prestation très convaincante. Les hommes de Paul Fonseca ont su jouer leur coup à fond aux avant-postes, et c’est qui lui a permis de prendre le meilleur sur leur prestigieux adversaire du jour. Le seul regret qu'ils peuvent nourrir c'est de ne pas avoir appuyé là où ça faisait mal quand ils étaient en supériorité numérique.

La Louve aurait pu se retrouver devant à la marque dès la 11e, sans l’arrêt de son ancien portier Wojciech Szczesny devant Henrikh Mkhitaryan. L’ouverture du score est finalement survenue à la 31e lorsque Jordan Veretout a transformé un pénalty concédé par son compatriote Adrien Rabiot. Un but auquel Ronaldo a rétorqué à la 44e en marquant à son tour sur pénalty, mais les Turinois n’ont pas pu trouver savourer cette égalisation. Juste avant la pause, ils se sont fait surprendre sur un contre. Veretout s’est retrouvé à la conclusion de cette action, et a assuré le doublé.

La seconde période a vu la Juve se ressaisir, mais elle a dû tout de même attendre avant de recoller à la marque. Elle a d’abord tremblé sur deux énormes tentatives d’Edin Dzeko non converties. Puis il y a eu le rouge d’Adrien Rabiot (65e), qui est venu compliquer sa tâche. Les affaires étaient mal engagées et quand c’est le cas on ne peut que s’en remettre à Ronaldo. À la 69e, le quintuple Ballon d’Or a offert le nul à son équipe d’une superbe reprise de la tête. Sans lui, Pirlo ne serait déjà plus invaincu.

BeSoccer

BeSoccer

Infos 104K RANK 1
vues 769M RANK 1
Plus de cet auteur

Follow BeSoccer on Facebook