noscript image
GooglePlay Logo AppStore Logo

Les tenants du titre tiennent leur rang

BeSoccer par BeSoccer @besoccer_com - 1 +17k

Pin Les tenants du titre tiennent leur rang. Goal
Les tenants du titre tiennent leur rang. Goal

Les tenants du titre tiennent leur rang

BeSoccer par BeSoccer @besoccer_com - 1 +17k

Non assurés d'être qualifiés au coup d'envoi, les Reds, tenants du titre, se sont imposés en Autriche (0-2) et terminent en tête de leur groupe.

Champion d'Europe lors du dernier exercice après une épopée incroyable et solide leader de Premier League cette saison, Liverpool n'était pourtant pas sûr de se qualifier pour les huitièmes de finale de Ligue des champions en début de soirée, ce mardi.

Dans un groupe E où tout était encore possible, les Reds de Jürgen Klopp, premiers au coup d'envoi, devaient à tout prix éviter une défaite sur la pelouse de Salzbourg, solide leader du championnat autrichien, pour s'éviter une énorme désillusion. 

N'ayant remporté que 2 de ses 11 derniers déplacements en phase de groupes de Ligue des champions (3 nuls, 6 défaites), dont 4 de ses 5 derniers (1 victoire), Liverpool faisait face à un défi de taille, donc.

Et la physionomie de la première période le confirmait. Dès la 7ème minute de jeu, les locaux se mettaient en évidence et obligaient Alisson Becker à réaliser une double parade de haute voltige, tandis que le rythme de la rencontre était digne d'un match de très haut niveau. 

Les Reds assomment Salzbourg en quelques secondes 

À la 22ème minute de jeu, Minamino décalait à gauche pour Hwang qui croisait du pied gauche à ras de terre. Alisson se mettait de nouveau en évidence en se couchant sur le ballon, alors que Haaland, phénomène annoncé du football mondial, attendait dans son dos.

Deux minutes plus tard (24e), ce même Haaland perdait son duel face au Brésilien, qui voyait le cuir rebondir contre ses jambes. Salzbourg risquait de regretter son manque de réalisme... 

Et ce qui devait arriver arriva. En seconde période, Liverpool accélérait concrètement et faisait observer sa force de frappe.

Alors que les deux équipes n'avaient pas calculé durant un premier acte particulièrement agréable à suivre, les Reds inscrivaient deux buts presque coup sur coup.

Le premier, par l'intermédiaire de Naby Keita, ancien joueur de Salzbourg, qui avait bien suivi une action emmenée par Sadio Mané et ouvrait le score de la tête (0-1, 57e).

Le second par l'inévitable Mohamed Salah, qui doublait la mise dans un angle fermé (0-2, 58e).

En l'espace de quelques secondes, le tenant du titre avait assuré sa première place de groupe synonyme de qualification

BeSoccer

BeSoccer

infos 84K RANK 1
vues 629M RANK 1
Plus de cet auteur

Follow BeSoccer on Facebook