noscript image
GooglePlay Logo AppStore Logo

Style de jeu, plan de carrière, image... Mats Hummels se confie

BeSoccer par BeSoccer @besoccer_com - 0 868

Pin Le défenseur bavarois Mats Hummels à l'échauffement. AFP
Le défenseur bavarois Mats Hummels à l'échauffement. AFP

Style de jeu, plan de carrière, image... Mats Hummels se confie

BeSoccer par BeSoccer @besoccer_com - 0 868

Mats Hummels a accordé un long entretien à 'Goal'. L'international allemand revient sur sa carrière et son image publique.

Le grand retour de Mats Hummels au Bayern a fait couler beaucoup d'encre, il y a six mois, mais le champion du monde allemand s'est naturellement imposé dans le dispositif de Carlo Ancelotti. L'élégant défenseur s'est confié dans un long entretien accordé à 'Goal'. Un entretien à son image, teinté d'humour et d'ambition.

Si vous étiez journaliste, que demanderiez-vous à la recrue Mats Hummels après ses six premiers mois au Bayern ?

Déjà, j'attendrais la fin de saison avant de lui poser la question (rires). Je poserais certainement une question sur sa situation personnelle, mais je lui demanderais aussi son point de vue sur la situation de l'équipe. Pourquoi joue-t-elle comme ça, ce genre de choses...

On se doutait que vous demanderiez quelque chose qui n'a rien à voir avec le football...

La question était de savoir ce je demanderais au footballeur Mats Hummels, pas à la personne dans sa vie privée. Désolé, je suis un peu cynique en ce moment, j'ai perdu une opposition à l'entraînement avec un score large. Dans quelques minutes, tout ira bien !

Pas de problème. Que pensez-vous des médias ?

Je ne sais pas... Je suis les médias, je vois et lis des choses qui sont intéressantes pour moi. Mais ce n'est pas comme si j'avais une vue exclusive sur les choses grâce à ma carrière, ou que je pouvais savoir ce qu'il se trame en coulisses.

Vous faites partie de ces footballeurs qui contrôlent eux-mêmes leurs comptes sur les réseaux sociaux. Pourquoi ?

J'ai toujours fait ça et je ne voudrais pas que quelqu'un écrive quelque chose en mon nom. J'aime poster des choses moi-même, des choses que je veux dire. Et les choses que je veux dire, personne ne peut les exprimer mieux que moi. C'est pour ça que j'ai décidé de tout faire tout seul. Ce n'est pas important pour moi que tous les mots soient raccords avec mon image publique. Ce qui est le plus important, c'est que je puisse exprimer mon opinion et montrer ma personnalité.

Comment réagissez-vous aux commentaires ?

Evidemment beaucoup de gens restent anonymes derrière leur clavier d'ordinateur. Et leur ton monte plus vite que dans la réalité... Il y a beaucoup de bonnes choses sur internet, mais ça, c'est certainement l'une des pires. Beaucoup de gens oublient simplement leur bonne éducation.

Vous organisez des questions-réponses sur Twitter. Comment avez-vous trouvé cette idée ?

Il y a toujours des followers qui demandent certaines choses. Et parfois, quand je n'ai rien à faire, je réponds à certains d'entre eux. Mais la majorité du temps je réponds à des questions drôles, ou qui n'ont jamais été posées - ce qui est rarement le cas. Les gens commentent souvent les tweets. Parfois, je suis d'humeur et j'ai le temps de répondre. Je le fais spontanément.

Pendant longtemps, vous avez été perçu comme le "gendre idéal"... Après votre transfert à Munich, on a vu des commentaires négatifs sur vous pour la première fois.

Il y en avait avant. C'est toujours la même chose : tout va bien au départ, mais je ne connais aucun domaine - football ou ailleurs - où on fait l'unanimité. Il y a toujours des reproches avec le temps...C'est impossible de convaincre tout le monde. Peu importe ce que vous faites, il y a toujours des gens qui cherchent des erreurs pour vous faire tomber. On doit se dire que c'est juste impossible d'éviter cela.

Vous n'êtes pas dans une nouvelle ville, ce n'est pas une nouvelle culture pour vous...

En effet, et il n'y a pas de nouvelle langue. Même s'il y a beaucoup d'Espagnols ici.

Vous étiez capitaine à Dortmund. Prenez-vous vos responsabilités au Bayern ?

En partie, oui. Mais beaucoup plus quand il ne reste que quelques joueurs. Je n'ai jamais été ce genre de joueurs qui crient avant le match, même quand j'étais capitaine. Je peux le faire parfois, mais ça reste exceptionnel. En revanche quand, quelque chose ne va pas sur le terrain, pour l'aspect football, là je vais donner mon avis. Mais je ne suis pas le type qui crie le plus dans le vestiaire.

Avez-vous dû changer votre jeu ?

Non, je n'ai pas changé. La seule différence majeure, c'est que je ne fais pas souvent de longues ouvertures dans le dos des défenseurs adverses, parce que nos attaquants au Bayern ne font pas ce type d'appel, contrairement à Dortmund. 

Vous affrontez Arsenal en Ligue des champions. Quel est votre sentiment sur ce "remake" ?

Ce sera un match difficile mais très intéressant. C'est sympa, car ça changera des autres matches. Arsenal est une équipe qui veut jouer au football, qui aime avoir la possession. Depuis qu'Arsène Wenger est là, donc depuis 20 ans, c'est ce qu'ils représentent. C'est pourquoi nous pouvons être sûrs que ce sera un match complètement différent par rapport à nos matches de Bundesliga. Ce n'est pas un adversaire qui ne fait que défendre et contre-attaquer. 

Avez-vous regardé Arsenal ces dernières semaines?

Jusqu'à présent, oui, mais plutôt comme un amateur de foot, pas en analysant les détails. Nous analyserons l'adversaire plus en profondeur.

Pensez-vous que c'est l'équipe Arsenal la plus forte de ces dernières années ?

Pour moi, il est toujours difficile de faire ces comparaisons, il y a toujours des hauts et des bas au cours d'une saison. Ils ont eu une période où ils ont montré une forme étincelante - je ne me souviens plus exactement mais je crois qu'ils avaient gagné 7 ou 8 matches. Mais c'est la même chose pour nous. Nous avons de bonnes périodes et de mauvaises périodes. Il est impossible de savoir dans quelle forme nous serons et dans quelle forme Arsenal sera quand nous nous rencontrerons.

Que pensez-vous de la course au titre en Premier League?

Chelsea a une avance confortable. Sept points, huit points je crois. Derrière eux il y a cinq équipes...

Suivez-vous Klopp et Liverpool ?

Je suis beaucoup le football. Je regarde les matches dès que j'ai le temps. Presque tout le monde. Bien sûr, je regrette qu'ils traversent une mauvaise période en ce moment. Ils ont été éliminés de la FA Cup et de la League Cup. Je suis derrière eux. Ils traversent une période difficile en ce moment.

Avez-vous un plan de carrière ?

Non, j'essaie quand même d'imaginer combien de temps je vais jouer. Peut-être que ce sera plus long au haut niveau que je ne le pense ou beaucoup plus court. Je ne m'imaginais pas aller au-delà de 32 ou 33 ans. Après il faut voir ce que je veux faire. Si je veux aller loin à l'étranger ou si je veux faire quelque chose de complètement différent. Je ne peux pas le dire maintenant. Je dois surtout rester en bonne santé.

 

BeSoccer

BeSoccer

Infos 97K RANK 1
vues 707M RANK 1
Plus de cet auteur

Follow BeSoccer on Facebook