noscript image

Tello et Adrián, puis Neymar et Lewandowski ?

Pin Lopetegui et le changement de profil en matière de recrutements. AFP
Lopetegui et le changement de profil en matière de recrutements. AFP

Tello et Adrián, puis Neymar et Lewandowski ?

Avec l'annonce de la signature de Lopetegui au Real Madrid, la boîte à souvenirs concernant l'Espagnol a été ouverte afin d'analyser et comparer les projets sportifs qu'il a pris en charge depuis le début de sa carrière d'entraîneur. C'est à Porto que nous retrouvons le défi le plus sérieux du sélectionneur espagnol, jusqu'ici.

Lors de la saison 2014-15, Lopetegui a accepté le défi de reprendre les manettes de Porto et y a dessiné un projet sportif qui s'est soldé par des dépenses de 52 millions en recrutement. Mais, quel profil avaient les recrues du club portugais ?

C'est un recrutement à l'accent espagnol qui a été mis en place, Adrián, Cristian Tello, Iván Marcano, Andrés Fernández, José Ángel, Campaña et Oliver Torres, outre l'attaquant Vincent Aboubakar, dont le rendement avec l'équipe actuelle est toujours aussi bon.

L'exercice suivant, lorsqu'il quitte les Portugais à la mi-saison, il dépense 40 millions d'euros, avec des renforts tels que Giannelli Imbula (20 millions sont versés à Marseille), Alberto Bueno ou Iker Casillas. Outre ce dernier et quelques exceptions, telle qu'un Casemiro encore méconnu du grand public et arrivé moyennant un prêt, l'épaisseur des noms qui figuraient dans les papiers des 'Dragons' diffèrent relativement de ceux des joueurs que l'actuel sélectionneur de la 'Roja' aura sous sa houlette dès la mi-juillet.

L'on parle là de joueurs de la trempe de Cristiano Ronaldo, Modric, Benzema ou encore Marcelo pour ne citer qu'eux. Par ailleurs, après cet accord trouvé avec Madrid, Lopetegui pourrait voir arriver de grosses pointures telles que Neymar ou Lewandowski, des noms qui ont accaparé les Unes des journaux sportifs jusqu'ici. Sur l'aspect économique, la tacticien espagnol pourrait aussi connaître quelques vertiges puisque les investissements de ses deux saisons à Porto sont bien loin des montants avancés pour les grands projets de la 'Maison Blanche'.

Akindélé Orimolade

Akindélé Orimolade

infos 6,421 RANK 4
vues 114M RANK 3
Plus de cet auteur

Follow BeSoccer on Facebook