noscript image
GooglePlay Logo AppStore Logo App Huawei

Timothée Pembélé, un espoir qui monte au PSG

BeSoccer par BeSoccer @besoccerFR - 0 846

Pin Timothée Pembélé, un espoir qui monte au PSG. Goal
Timothée Pembélé, un espoir qui monte au PSG. Goal

Timothée Pembélé, un espoir qui monte au PSG

BeSoccer par BeSoccer @besoccerFR - 0 846

Timothée Pembélé, défenseur polyvalent de 18 ans, a été l'une des belles surprises de la fin d'année pour le PSG. Il est l'un des jeunes à suivre.

L’histoire retiendra qu’il a été le dernier Titi lancé dans le grand bain par Thomas Tuchel avant son éviction. Après Kalimuendo (prêté à Lens depuis), Ruiz-Atil et Fadiga, Timothée Pembélé a été le quatrième joueur formé au club à démarrer en professionnel avec le PSG cette saison. C'était le 28 novembre contre Bordeaux (2-2) , au Parc des Princes. Ce soir-là, Tuchel avait décidé de le titulariser. Le match aurait pu virer au cauchemar pour le défenseur, buteur contre son camp après seulement dix minutes. Mais le gamin de 18 ans a vite relevé la tête, montrant toute sa force de caractère malgré son jeune âge.

Timothée Pembélé a été d’autant plus bluffant pour sa première en pro qu’il évoluait en défense centrale. Un poste où il ne jouait presque plus lors de ses deux dernières années en U19. Thiago Motta, puis Stéphane Roche, l'avaient tous les deux installé comme latéral droit. Ce qui n'a pas empêché le jeune Pembélé de retrouver ses repères d'entrée de jeu, bien aidé il est vrai par l'expérience et les conseils de Presnel Kimpembe, qui évoluait à ses côtés face aux Girondins.

Kimpembe, un modèle qu'il suit de près

Né à Beaumont-sur-Oise, comme Kimpembe d'ailleurs, Pembélé n'a jamais caché que le champion du monde était un modèle pour lui. "J’aime bien Kimpembe parce qu’on vient du même environnement. On a grandi à peu près dans les mêmes milieux sociaux. On est nés dans le même hôpital. En plus c’est une personne vraiment très gentille. Il accueille bien les jeunes qui arrivent chez les pros, comme si on était des petits frères" , avait-il expliqué dans une série diffusée par le club parisien l'an passé.

Pembélé suit doucement les traces de son aîné. Depuis sa première apparition chez les grands, il a profité des nombreuses blessures pour se faire une place, continuant à jouer dans l'axe ou à droite. Apparu à 5 reprises en Ligue 1, dont 3 en tant que titulaire, le défenseur de la génération 2002 a su confirmer ses débuts prometteurs.

Il a démarré en Ligue des champions et s'est offert son premier but dans l'élite avant la trêve contre Strasbourg (4-0). "Un beau cadeau de Noël pour mes parents", avait-il dit au micro de 'PSG TV'. Mauricio Pochettino, à peine intronisé entraîneur du PSG, l'a récemment utilisé dès sa première sortie en le faisant rentrer à Saint-Étienne (1-1). Pembélé a remplacé Dagba dans le couloir droit pendant une demi-heure. Une indicaction peut-être sur son positionnement à l'avenir sous les ordres de l'Argentin.

« L'un des meilleurs de sa génération »

Entraîneur de Timothée Pembélé en U15 au PSG, Saïd Aïgoun se souvient pour sa part avoir assisté à l'éclosion d'un "leader silencieux" à l'époque. Au sein d'un groupe aux multiples talents, dans lequel on retrouvait Arnaud Kalimuendo, Adil Aouchiche, Kays Ruiz-Atil ou encore Tanguy Kouassi, il décrit Pembélé comme "un garçon qui a tout de suite su avoir la bonne attitude, qui s'est démarqué par son travail, son écoute et sa volonté de se mettre au service du collectif."  Il rappelle qu'il était déjà question de son positionnement : "On l'avait profilé avec un potentiel au poste de défenseur central. C'est dans cette position que je le faisais jouer, à droite ou à gauche. Mais on était conscient qu'il avait aussi un très fort potentiel pour le poste de latéral droit au haut-niveau. On voulait anticiper tout cela."

Prolongé jusqu'en 2024 début décembre, Pembélé montre pour l'instant qu'il peut occuper les deux postes avec une certaine aisance, même si Tuchel l'estimait "plus fort à droite". "Il a beaucoup évolué. Il a changé sa mentalité et mérite d’avoir du temps de jeu" , avait dit l'Allemand avant les fêtes. L'ambition désormais pour Pembélé va être de s'installer durablement dans l'équipe. "Il fait partie des meilleurs de sa génération, reprend pour 'Goal' Saïd Aïgoun. Mais quand un jeune monte chez les pros, surtout au PSG, c'est un pas de géant. Tim va devoir poursuivre ses efforts, rester comme il est, et continuer à faire ce qu'il fait de bien en match comme à l'entraînement. Il devra peut-être encore développer ses qualités défensives, dans les duels notamment. Mais il est sur la bonne voie et c'est une fierté de voir un joueur comme lui réaliser son rêve."

Il sera d'autant plus intéressant de voir son évolution dans les semaines à venir que l'infirmerie parisienne est en train de se vider dans le secteur défensif. La concurrence s'annonce importante dès les prochains jours. Un nouveau challenge à relever pour Timothée Pembélé, bien décidé à se rendre indispensable.

BeSoccer

BeSoccer

Infos 110K RANK 1
vues 810M RANK 1
Plus de cet auteur

Follow BeSoccer on Facebook