noscript image
GooglePlay Logo AppStore Logo

Un sacrifice pour Neymar

Pin L'opération Neymar fera des sacrifiés. AFP
L'opération Neymar fera des sacrifiés. AFP

Un sacrifice pour Neymar

Après que Barcelone et le PSG ont mis leurs cartes sur la table, la prédisposition à négocier des Franciliens semble claire. Mais attention, ces derniers ne lâcheront pas de lest. À présent, quels atouts le board de Bartomeu peut-il mettre en avant ? Peu. L'option de sacrifier une pièce importante du vestiaire semble être pour les Catalans la seule manière d'obtenir ce qu'ils souhaitent.

Le Brésilien ne souhaite pas rester en France. Son club actuel active déjà un plan sans lui. Une délégation du Barça s'est même rendue à Paris pour négocier. Toutefois, il sera très difficile de trouver une issue favorable à tous dans ce feuilleton, si l'on se fie au résultat de cette rencontre entre les dirigeants des deux clubs.

Aucun accord n'a été trouvé quant aux millions à avancer pour l'opération, ni sur les joueurs à y inclure pour en réduire son montant. Coutinho est le seul point de consensus. Al-Khelaïfi et consorts en veulent plus et, pour l'instant, Barcelone ne cède pas.

L'autre possibilité du club catalan est de convaincre Neymar de sortir son mutisme et exprimer publiquement son intention de rallier la Catalogne. Avec cette éventuelle pression, l'état-major blaugrana se sentirait plus fort. Même si au vu de l'inflexibilité de celui de Paris, cela ne représenterait pas un énorme atout supplémentaire.

Ivan Rakitic, l'une des pierres angulaires des schémas de Valverde, pourrait être le joueur permettant de débloquer la situation, chose qui n'est guère à son goût. Cela signifierait un sacrifice très important pour le Barça. Plus que jamais avec Neymar, puisque le grand pouvoir offensif de l'équipe nécessiterait quelqu'un comme le Croate, parfaite charnière dans les transitions de l'équipe et déjà bien assis au Barça.

La réunion tenue mardi à la capitale française n'a débouché sur aucune avancée significative, les deux clubs restant a priori sur leur posture initiale à en croire la presse française.

Cette première rencontre officielle au sujet de l'éventuelle Opération Neymar, pour laquelle le Barça a envoyé son secrétaire technique Eric Abidal et le cacique Javier Bordas ainsi que l'intermédiaire André Cury, qui a déjà participé au recrutement de la star brésilienne en 2013, a duré trois heures, indique 'Le Parisien' sur son site Internet. Selon d'autres sources, elle se serait étalée une heure de plus.

Le montage présenté par Barcelone inclurait Coutinho, dont la valeur est estimée à 120 millions d'euros, et un paiement complémentaire d'entre 60 et 80 millions, un montant estimé très faible par le PSG, qui était représenté par son directeur sportif Leonardo.

Pour le PSG, il faudrait outre Coutinho, ajouter Semedo à l'opération et 120 millions, ce qui équivaudrait à recevoir entre 250 et 300 millions d'euros pour un Neymar recruté pour 222 millions d'euros (record dans l'histoire du football). Chose clairement inconcevable pour Barcelone.

Par ailleurs, Barcelone aurait inclus Arturo Vidal dans l'une de ses propositions pour s'emparer de Neymar, essuyant un refus du champion de France.

Ainsi, ajouter Semedo à l'opération (cela en reduisant toutefois les liquidités de l'échange) ou dire adieu à Rakitic, semblent être l'effort obligatoire pour que l'opération puisse être bouclée.

Akindélé Orimolade

Akindélé Orimolade

infos 7,727 RANK 4
vues 149M RANK 3
Plus de cet auteur

Follow BeSoccer on Facebook