noscript image

Aguero et City étrillent Chelsea

BeSoccer par BeSoccer @besoccer_com - 0 +24k

Pin Belle performance des 'Citizens'. Goal
Belle performance des 'Citizens'. Goal

Aguero et City étrillent Chelsea

BeSoccer par BeSoccer @besoccer_com - 0 +24k

Manchester City n'a fait qu'une bouchée de Chelsea ce dimanche. Les Eastlands ont corrigé les Londoniens sur un score de tennis.

Voilà le genre de démonstration de force qui reste longtemps dans les mémoires. Dans son pré de l'Etihad Stadium, Manchester City a infligé ce dimanche une claque monumentale à Chelsea, avec six buts inscrits et aucun concédé. Au prix d'une partition collective quasi parfaite, les champions d'Angleterre ont ridiculisé leurs opposants du jour, scorant même quatre fois en à peine 25 minutes. C'était une belle façon de se venger face à un adversaire qui leur avait infligé leur premier revers de la saison.

Aguero leur a tout fait

Dans toute son histoire en PL, Chelsea n'avait encore jamais concédé six buts. C'est arrivé ce dimanche, et ce n'est presque pas une surprise si le bourreau se nomme City, cette équipe si séduisante et si étincelante lorsqu'elle se met à produire son meilleur football. Pas grand monde ne lui résiste quand elle est au top, et quand en plus donne le bâton pour se faire battre, la pilule ne peut qu'être cinglante.

Après 4 minutes de jeu, les locaux avaient déjà un but d'avance. Raheem Sterling surgissait au second poteau sur un ballon mal repoussé par la défense londonienne. Revenu à son meilleur niveau, l'ailier international anglais a aussi eu l'honneur de clôturer le score à la 80e, sur une reprise de près sur une passe de Zinchenko. Mais, entre-temps, il a laissé son coéquipier Sergio Aguero s'accaparer de toute la lumière.

Auteur d'un triplé la semaine écoulée, l'Argentin a récidivé, égalant à l'occasion le record d'Alan Shearer (11 triplés dans ce championnat). Clinique en phase finition, il a pratiquement converti en but toutes les occasions qu'il s'est créées. Le premier but est survenu à la 13e minute sur une merveille de frappe enroulée, exécutée de l'extérieur de la surface. Un véritable chef d'œuvre, qui illustre à la fois son efficacité et la confiance qui l'anime en ce moment. Puis à la 19e, il s'est distingué dans un tout autre registre. Rodant près du but adverse, tel un renard de surface, il a mis à profit une passe en retrait hasardeuse, en exécutant un tir en pivot devant Kepa.

Le calice jusqu'à la lie

A 2-0, "El Kun" s'est provisoirement mis en retrait pour laisser Ilkay Gundogan faire apprécier sa reprise sans contrôle de 20 mètres et porter le score à 4-0. Alors qu'il restait plus de deux tiers du match à jouer encore, City avait déjà plié tout suspense et la question était surtout de savoir à combien allait s'élever le tarif final.

Chelsea a réussi à stopper quelque peu l'hémorragie, ne concédant "que" deux buts durant la second acte. Un pénalty d'Aguero (13e) et cet ultime but de Sterling. Les visiteurs pouvaient, en même temps, difficilement faire pire qu'en première période. Ils sont tout de même à saluer pour avoir réussi à se ressaisir et montrer plus de velléités une fois qu'ils n'avaient plus rien à perdre. Gonzalo Higuain aurait même pu sauver l'honneur, si Ederson ne s'était pas envolé sur son missile de 25 mètres à la 39e.

Il n'est pas sûr cependant que ce léger sursaut puisse consoler les supporters de l'équipe. Et on peut penser que la colère de Maurizio Sarri ne s'est pas beaucoup estompée à mesure que le match avançait. Le technicien italien, qui a vécu la défaite la plus lourde de sa carrière, a filé directement au vestiaire au coup de sifflet final sans même serrer la main de Guardiola. Les médias outre-Manche ne manqueront pas de décortiquer cette scène finale, même si elle restera anecdotique face au spectacle à sens unique auquel il nous a été donné d'assister durant cette soirée dominicale.

BeSoccer

BeSoccer

infos 55K RANK 1
vues 360M RANK 1
Plus de cet auteur

Follow BeSoccer on Facebook