noscript image
GooglePlay Logo AppStore Logo

Les Bleuets doivent "continuer à se construire" face au Danemark

BeSoccer par BeSoccer @besoccer_com - 0 388

Pin Sylvain Ripoll lors du match amical face à l'Allemagne. AFP
Sylvain Ripoll lors du match amical face à l'Allemagne. AFP

Les Bleuets doivent "continuer à se construire" face au Danemark

BeSoccer par BeSoccer @besoccer_com - 0 388

Après le nul face à l'Allemagne jeudi (2-2), l'équipe de France Espoirs accueille le Danemark dimanche à Brest en amical pour "continuer à se construire" en vue de l'Euro en Italie en juin, a estimé le sélectionneur Sylvain Ripoll.

Face à un adversaire qui sera aussi en Italie et à Saint-Marin à partir du 16 juin, les Bleuets devront éviter de montrer le double visage affiché à Essen, où ils ont remonté deux buts après un début de match catastrophique.

Lors des 30 premières minutes, "on a fait tout ce qu'on ne souhaite pas faire", a résumé Ripoll, pointant un "déficit d'intensité" et des pertes de balles "faciles" qui ont donné "des munitions à l'équipe allemande".

"On eu du mal à se mettre dans le match, a convenu le milieu de terrain rennais Jérémy Gélin. Il faut mettre plus d'envie et de combativité."

Heureusement, la France a redressé le tir de belle manière.

"Dès qu'on monte un peu en intensité, qu'on met du poids dans tout ce qu'on fait, on a ces qualités qui nous permettent (...) d'avoir une maîtrise et de produire des séquences collectives intéressantes", a souligné le coach.

"C'est important pour le groupe de continuer à se construire, on voit qu'on a encore du boulot, encore des choses à améliorer", a-t-il poursuivi dans l'optique du match face au Danemark, qui reste sur une victoire (3-2) contre la Belgique.

"C'est une très bonne équipe, très collective, très consistante, très généreuse, avec aussi une capacité à bien jouer au football", a énuméré Ripoll en guise d'avertissement.

Renouer avec le succès

Après des nuls contre la Croatie (2-2), l'Espagne (1-1) et donc l'Allemagne, il serait bon de renouer avec la victoire.

"On sait que le Danemark n'est pas un adversaire quelconque, ils sont qualifiés pour l'Euro, on se doit de bien préparer l'Euro", a renchéri le gardien Gauthier Larsonneur, qui a grandi à un kilomètre du lieu de rassemblement des Bleuets et sera peut-être titulaire dans le stade de son club.

Un match d'autant plus important qu'il est pratiquement le dernier avant que la liste de 23 joueurs retenus pour l'Euro ne soit divulguée.

"Les choses ne sont pas figées", a indiqué le sélectionneur, qui a "encore besoin d'informations". 

Pour leur premier Euro depuis 2006, les Espoirs ne veulent pas se rater.

"Pour un pays comme le nôtre, ce n'est pas une fin en soi. C'est important d'y participer, c'est évident, mais ce qui va être important maintenant, c'est de bien figurer", a asséné le coach, modérément optimiste.

"Ce groupe me plaît, a-t-il poursuivi. Pendant toute cette campagne de qualification ils ont bien fait les choses mais il est évident qu'il faut qu'on soit meilleurs encore. On a beaucoup de qualités, à nous de les construire sur un socle qui va nous permettre de les exprimer et à partir de ce moment-là, on pourra lutter avec les meilleurs".

BeSoccer

BeSoccer

infos 89K RANK 1
vues 671M RANK 1
Plus de cet auteur

Follow BeSoccer on Facebook