noscript image
GooglePlay Logo AppStore Logo

Face à l'Apollon, l'OM gâche deux buts d'avance et ne se rassure pas

BeSoccer par BeSoccer @besoccer_com - 0 4,133

Pin Marseille n'avance pas. Goal
Marseille n'avance pas. Goal

Face à l'Apollon, l'OM gâche deux buts d'avance et ne se rassure pas

BeSoccer par BeSoccer @besoccer_com - 0 4,133

Marseille voulait se refaire une santé en Europe avec sa deuxième sortie de la saison en Ligue Europa ce jeudi soir face à l'Apollon Limassol.

Ce sont deux équipes battues lors de la première journée et donc forcément revanchardes qui se faisaient face ce jeudi au stade GSP de Nicosie, dans le cadre de la deuxième levée de la Ligue Europa. L'OM rêvait de chasser les doutes engrangés en championnat sur la scène continentale, mais la première période des Olympiens a fait plutôt ressortir des démons domestiques. 

Les Phocéens, fébriles et peu rassurants sur le plan défensif, s'offrent pourtant la première occasion de la rencontre et ce, dès la deuxième minute. Lopez effectue un bon centre en provenance du flanc droit pour trouver la tête de Mitroglou au deuxième poteau. Ce dernier pique sa tentative, mais oublie de cadrer.

20 minutes plus tard, nouvelle opportunité pour l'OM suite à un corner frappé à droite par Payet. Le cuir revient vers Luiz Gustavo, qui tente la volée, mais Bruno Vale est vigilant. En face, les locaux réagissent peu avant le repos et Yohann Pelé sauve l'OM suite à un corner chypriote sur lequel Zelaya avait pu placer sa tête. 0-0, le score au repos et l'OM est loin de se montrer rassurant en vue de la seconde période.

Il faudra une action d'éclat de Dimitri Payet pour sortir l'OM de sa torpeur à la 50ème minute. Radonjic alimente le Réunionnais près de la surface adverse. Le maître à jouer de l'OM repique dans l'axe, effctue un grand pont sur Soumah, avant de frapper et de ne laisser aucune chance au portier adverse pour l'ouverture de la marque. 

L'OM ne se rassure pas totalement néanmoins et surtout, ne se met pas à l'abri et l'Apollon sent que l'égalisation est possible et pousse, mais Bouna Sarr repousse de la tête une tête dangereuse de Maglica pour une grosse opportunité chypriote. C'est là que Luiz Gustavo émerge et enfile son costume de sauveur express, profitant du 4-2-3-1 de l'OM en deuxième période offrant aux joueurs des repères.

Le Brésilien en profite, lui qui évoluait à son poste de prédilection au centre du pré, et qui sur un contre de l'OM tente et réussit une frappe sèche et rasante du gauche qui va visiter le fond des filets de Bruno Vale pour permettre à l'OM de prendre enfin le large.

Mais au lieu de s'envoler, l'OM sombre dans la passivité. Une passivité qui permettera à l'Apollon Limassol de déployer son jeu. Et à un quart d'heure de la fin, Markovic est servi en retrait par Papoulis et réussit une reprise instantanée dans la lucarne opposée de Pelé pour la réduction du score qui relance tout. D'autant que les locaux s'enthousiasment de même que leurs supporters. Papoulis essaie d'en profiter avec une combinaison dans le rectangle olympien qui lui permet de frapper juste à côté des cages françaises. 

L'OM finira par céder. Dépourvu de certitudes, le club olympien prendra le but du 2-2 en toute fin de rencontre, quand Zelaya profite d'une bonne remise de Papoulis de la tête pour enchaîner contrôle et frappe qui fait mouche. 2-2, score final, Marseille gâche deux buts d'avance et ne se rassure pas avant la réception de Caen en Ligue 1 dimanche. 

BeSoccer

BeSoccer

Infos 90K RANK 1
vues 674M RANK 1
Plus de cet auteur

Follow BeSoccer on Facebook